Gazette de Liége

Les instances du Parti socialiste liégeois se sont réunies ce jeudi pour faire le point sur les négociations communales.

Après avoir écarté le PTB des négociations, les socialistes ont énoncé dans un communiqué des divergences de vue importantes avec le CDH, principalement concernant les finances de la ville. Des différences d’appréciation se sont également révélées quant à la primauté du service public communal, particulièrement en matière d’enseignement et d’action sociale.

Le PS ne pouvant constituer de majorité suffisamment confortable dans le nouveau conseil communal avec Vert Ardent, les socialistes se sont dirigés vers le MR.

Les approches quant au traitement à réserver à la charge des pensions sont convergentes, ainsi qu'en matière d’enseignement, assure l'équipe de Willy Demeyer, le bourgmestre sortant. 

La transition environnementale et numérique ainsi que la mobilité sont également des thématiques sur lesquelles les deux partis se rejoignent, et la politique du logement donne lieu à une analyse et des projets similaires entre les deux formations.

Après avoir entendu les différentes interventions, les représentants du PS se sont prononcés en faveur de la poursuite des négociations pour la constitution d’une majorité PS-MR pour Liège chargée de la gestion de la Ville pour la mandature 2018-2024.

L'accord ne devrait pas tomber avant lundi ou mardi prochain.