Gazette de Liége  Les plaintes sont nombreuses contre l’insuffisance d’alimentation.

Issu d’une lignée de commerçants et commerçant lui-même, Henri Jamin témoigne dans ses carnets inédits de la vie à Liège durant les années 1914-1918.

5 mars 1917 

Le peuple a réellement faim. C’est triste d’entendre les plaintes nombreuses contre l’insuffisance d’alimentation. On dit qu’on va remettre la ration de pain à 400 grs. Les pommes de terre toujours absentes, le riz, céréaline, gritz absents et quand on en donne, c’est très peu; on traverse une vraie crise et la misère est grande. Le lard coûte 14 à 15 f le Kg; le froment 3,50 le K. Ceux qui peuvent avoir des pommes de terre paient jusqu’à 1,50 le K; les œufs un peu en baisse 0,40 à 0,45 pièce. Le beurre 12 f le K, le lait devient un peu moins rare, on paie 0,75 le litre (baptisé !).

5 au 12 mars 1917 

Prise de Bagdad par les Anglais. Les Russes avancent en Turquie d’Asie et en Perse; ils occupent Hamadan, ville importante. A l’Ouest les Anglais n’ont plus fait de grandes actions. Le terrain abandonné par les Allemands n’a pas été occupé, dit-on. Les Français ont livré quelques combats d’intérêt local. On dit que les troupes qui devaient traverser la Belgique ont été renvoyées au front russe où se livrent de grands combats. Jusqu’à ce jour, les communiqués n’annoncent rien dans ce sens. Les succès des Russes et des Anglais en Perse produisent un excellent effet moral. La guerre sous-marine continue mais d’après les journaux anglais, elle n’a pas le résultat espéré depuis un mois et demi qu’elle est entrée dans la période de "renforcement". Les pays neutres sont plus effrayés et paralysés que l’Angleterre. Les Allemands prétendent par cette guerre intensive des sous-marins avoir raison de l’Angleterre en trois mois; il reste un mois et demi pour que le résultat soit atteint. On parle de nouveau de l’état de gêne économique extrême de l’Allemagne qui ferait qu’elle va essayer de grands coups pour en finir. Est-ce vrai ? Attendons… !

10 mars à 11h1/2 du soir

Jeanne s’est accouchée dans d’excellentes conditions d’un gros garçon. Jules est dans la jubilation. Le baptême a eu lieu ce mardi 13; sommes allés la soirée chez Jules et fêté l’heureuse naissance.