Meurtre homosexuel: l'homme a agi par vengeance

BELGA Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Gazette de Liége L'homme qui a été interpellé mercredi pour le meurtre d'un sexagénaire dans le parc d'Avroy, à Liège, est connu des autorités judiciaires, a-t-on appris en fin de matinée au parquet de Liège. Il s'agit de Stéphane Wargnies, un habitant de Malmedy, âgé de 35 ans, qui, en juin 2011, avait défoncé une porte du Palais de Justice de Verviers à l'aide d'une hache. Précédemment, il avait été blessé par balles. Cette fois, c'est avec un marteau qu'il a agressé et tué un homme dans la nuit de mardi à mercredi.

Selon ses premières auditions, il s'agirait d'un crime à caractère homophobe. Lors de son interpellation, il a en effet déclaré avoir agi par vengeance et a expliqué avoir été violé alors qu'il était plus jeune par un homosexuel.

Peu après 02h00 du matin, le Malmedien est entré dans le parc d'Avroy et s'est rendu près de l'étang, un endroit fréquenté par les homosexuels la nuit.

Là, il a été abordé par un homosexuel qui lui a proposé une fellation. Le trentenaire a alors empoigné un marteau qu'il portait à la ceinture et a roué de coups le sexagénaire, qui s'est écroulé sur le sol. La victime, Jacques Konik, un Liégeois âgé de 61 ans, a notamment été touchée au niveau de la tête.

L'auteur des faits a pris la fuite et la victime est décédée des suites de ses blessures.

Le Malmedien a été interpellé en fin de nuit après avoir déclaré à un de ses amis qu'il avait fait une "grosse bêtise".

Publicité clickBoxBanner