Gazette de Liége Francis Geron quitte la scène du festival. Une édition best of pour sa dernière à la programmation.

L’annonce éclipse finalement la seule tête d’affiche révélée, à savoir Michel Fugain qui fut déjà de l’édition 2006 et qui retrouvera donc la scène de FiestaCity, celle-là même que Francis Geron a décidé de quitter définitivement. La mort dans l’âme et le cœur gros… Mais la machine a donné quelques signaux que le Limbourgeois a décidé d’écouter. Cet été, ce sera bel et bien son dernier festival. "Je ne peux faire qu’une chose : c’est remercier la Ville et Muriel Targnion de m’avoir permis de réaliser cet exercice amusant. C’est comme rouler en Ferrari et faire des petites bosses en sachant qu’on ne devra pas passer à la caisse".

Un passionné "qui s’est donné durant 16 ans sans compter et gratuitement pour offrir cette qualité de programmation qui fait la particularité de FiestaCity, sa différence avec les autres festivals et poursuivre sur cette lancée, ce ne sera pas évident", admet Muriel Targnion, présidente de Verviers Music Festivals, organisateur de l’événement. FiestaCity fait désormais partie des incontournables de l’été à Verviers. Et si la direction politique de la ville change, le festival doit quant à lui se poursuivre.

"Il le faut… Ce sera certainement différent car on n’aura plus le carnet d’adresses de Francis. Et puis ce sera un surcoût aussi pour nos finances alors que la gratuité devra perdurer mais vu la conception de l’événement et l’enveloppe artistique (100 000 euros), on ne peut pas faire autrement". Le successeur du programmateur n’est pas connu mais des pistes ont déjà été tracées. Pour cette édition best of, sur les quatre scènes habituelles (place du Martyr, cour Fischer, rue du Marteau et Spirit of 66), on retrouvera Romy Conzen, Noa Moon, Electric Light Orchestra by Phil Bates, Country cooking, Ykons, Elliot Murphy, le pote de Bruce Springsteen mais aussi 98 % Maximum soul, Marley’s Ghost et Abba Gold, deux excellents tributes, ainsi que Michel Fugain pour parachever le travail. Les deux autres têtes d’affiche seront dévoilées après les Francofolies.