Gazette de Liége Chronique

Dès que l’on entre dans la petite église de Notre-Dame de La Sarte, sur les hauteurs de Huy, on se sent pris dans une atmosphère particulière. Et, pourtant, le sanctuaire ne ressemble plus à ce qu’il était au XVIIe siècle. Mais aujourd’hui encore, la petite madone noircie suscite une grande ferveur.

Tout a commencé au XVIIe siècle dans les ruines d’un petit oratoire dont on ne connaît plus l’origine. Une pauvre hutoise, Anne Hardy, qui rentrait d’avoir ramassé du bois mort, passait à cet endroit lorsqu’elle voit parmi les éboulis la petite statue représentant une Vierge à l’Enfant qui se trouvait dans une niche d’un des derniers murs encore debout. Elle la ramasse et la dissimule au milieu des branches de son fardeau.

Lorsqu’elle veut reprendre son fagot, elle n’arrive plus à le soulever. Un homme qui sortait de la forêt vient l’aider mais sans succès. Une amie d’Anne Hardy qui la suivait de loin, arrive et unit ses efforts aux deux autres mais sans plus de succès. C’est alors que la porteuse de fagot pense à enlever la statue et, miracle le fagot reprend son poids et sans difficulté Anne Hardy le hisse sur ses épaules. La Vierge ne voulait pas quitter cet endroit. C’est à partir de ce miracle que seront construites l’église de Notre-Dame de la Sarte et la tradition des fêtes septennales hutoises.

Freddy Van Daele, capitaine au long cours qui a définitivement jeté l’ancre à Hosdent-sur-Mehaigne, nous propose, sur la base du miracle du fagot, un roman légendaire "L’ermite de La Sarte". Il identifie l’homme qui avait tenté d’aider Anne Hardy comme étant Noël, un ermite vivant dans les bois de Huy. Il échafaude alors l’histoire de ce Noël qui croise la route de plusieurs Hutois dont les noms sont attestés dans les documents administratifs du XVIIe siècle.

En mêlant les références historiques et le produit de son imagination, Freddy Van Dael, nous fait vivre, avec Noël, la construction d’une chapelle, puis celle de l’église. On participe à la toute première procession de la Vierge de La Sarte, organisée pour mettre fin à une sécheresse catastrophique et qui se termine sous le déluge d’une pluie bienfaisante.

On prend connaissance de jalousies entre clercs, entre couvents (et ils étaient très nombreux à Huy), on assiste à des miracles, on entre avec l’ermite dans l’auberge du "Porc noir", avec lui on soigne les malades d’une épidémie de peste. Il faut dire que Noël est un ermite atypique qui ne se contente pas de son ermitage, il se fait construire une maison, il travaille dans les vignobles et il organise même un banquet pour l’inauguration de sa maison !

On ne retrouve pas dans ce livre que Freddy Van Dael, édite lui-même, le souffle qui habitait ses œuvres précédentes, l’histoire d’Arlette de Huy, ou celle de Pierre l’Ermite,(1) il n’en reste pas moins que c’est avec plaisir et intérêt que l’on découvre l’histoire de Noël, l’ermite de La Sarte.

(1) Ces ouvrages sont en vente à l’Office du tourisme de la ville de Huy et au domicile de l’auteur (http://freddydehosdent.skynetblogs.be)