Gazette de Liége Les attributions de l’échevin Henri Huygen ont été redistribuées aux échevins PS

La vie reprend petit à petit son cours normal à Ans, après la mise au jour de cette affaire, désormais dans les mains de la Justice.

Pour rappel, vendredi soir, selon plusieurs témoins, Thomas Cialone, échevin MR, a été publiquement victime de propos homophobes de la part d’un autre échevin, Henri Huygen (PS), en charge notamment de l’Égalité des Chances.

Thomas Cialone a depuis lors déposé plainte, et une instruction judiciaire a été ouverte mardi par la justice liégeoise à l’encontre d’Henri Huygen. L’échevin socialiste, pour sa part, nie avoir tenu des propos de nature homophobe. De son côté, Henri Huygen a aussi annoncé qu’il ne se représenterait pas en octobre prochain lors des élections communales. Et il a également fait part de sa démission de son poste d’échevin.

Il fallait décider assez rapidement de la redistribution de ces attributions laissées vacantes. Question à laquelle la première réunion, mercredi matin, du collège communal ansois depuis la démission d’Henri Huygen, a apporté une première réponse.

Il n’y a en effet, pour l’heure, pas de nouvel échevin à Ans. Les différentes attributions qui étaient détenues par Henri Huygen ont été réparties entre les différents membres PS du collège communal. Reste, dans ce collège ansois, trois socialistes : le bourgmestre Grégory Philippin et les échevins Nathalie Dubois et Philippe Saive. L’échevine Nathalie Dubois se voit attribuer le Troisième âge, la Prévention et l’Egalité des chances. Philippe Saive reçoit de son côté les Affaires sociales, l’Emploi, la Santé et l’Environnement.

Notez enfin que, pour être définitivement entérinée, la démission d’Henri Huygen devra encore être actée lors de la prochaine séance du conseil communal ansois.