Gazette de Liége

Le tribunal correctionnel de Liège a condamné jeudi après-midi Frédéric D. (44 ans) à une peine de 20 ans de prison après l'avoir déclaré coupable d'avoir commis le meurtre de Jean-François Nyssen.

Il a également été reconnu coupable de lui avoir préalablement porté des coups et blessures avec incapacité et avec préméditation. Son arrestation immédiate n'a pas été ordonnée malgré la hauteur de la peine. Jean-François Nyssen, dit "Jeff", un Tihangeois de 52 ans, avait été pris dans une bagarre entre motards rivaux le 26 décembre 2015 devant un club de Haccourt. Ce membre des Hells Angels avait été atteint de coups de couteau et était décédé des suites de ses blessures. Dix personnes, impliquées à des degrés divers, avaient été renvoyées devant le tribunal correctionnel de Liège pour répondre notamment d'assassinat.

Dans une longue analyse des faits, le tribunal a déterminé que les coups de couteau qui avaient entraîné la mort de Jeff Nyssen avaient été exclusivement portés par Frédéric D. Avec les autres membres de sa bande de motards, Frédéric D. s'était rendu à Oupeye avec l'objectif de faire fuir les Hells Angels présents devant le local des Kurgans à Oupeye. La bagarre semblait inévitable.

C'est au cours de cette bagarre que Jeff Nyssen avait été assommé et mis au sol. Ensuite, selon l'analyse du tribunal, Frédéric D. avait exercé une vengeance et lui avait porté des coups de couteau à la gorge et au cœur. Frédéric D. a été reconnu coupable d'avoir commis le meurtre de Jeff Nyssen. Il a également été reconnu coupable d'avoir porté des coups et blessures avec incapacité et avec préméditation à Jeff Nyssen.

Le tribunal a pris en compte le caractère lâche des faits commis par Frédéric D. ainsi que son caractère narcissique avant de le condamner à une peine de 20 ans de prison. L'arrestation immédiate du condamné avait été sollicitée par le parquet mais n'a pas été ordonnée par le tribunal.

Les faits reprochés à huit autres prévenus, initialement suspectés d'avoir participé à la mise à mort de Jeff Nyssen, ont été qualifiés de coups et blessures avec incapacité et avec préméditation. Outre Frédéric D., huit prévenus avaient délibérément participé à la bagarre. Ils avaient adhéré au groupe sans s'en désolidariser. Des peines allant de 12 mois, 24 mois, 30 mois et 36 mois de prison, avec sursis pour le surplus de la détention préventive, ont été prononcées contre ces huit prévenus. Ils ont également été condamnés à des amendes allant de 600 à 1.200 euros.

Un seule prévenu, âgé de 67 ans, a été acquitté de l'ensemble des faits.