Gazette de Liége

Actuellement toujours accessible, l’exposition "J’aurai 20 ans en 2030" est entrée dans sa dernière ligne droite. Elle fermera en effet ses portes le 3 juin prochain.

Un premier bilan de cette exposition organisée par Europa 50 confirme déjà son succès. Il est ainsi à prévoir que l’expo du futur aura accueilli plus de 100 000 visiteurs en huit mois d’ouverture, soit une moyenne de 400 visiteurs par jour.

48 % des visiteurs sont wallons

Si 48 % des visiteurs sont wallons, un sur deux habite en province de Liège. Les visiteurs venus de Flandre représentent quant à eux 6,5 % du total et ceux des pays voisins (Pays-Bas, Allemagne et France) 4,2 %.

Mais au-delà de ces chiffres, ponctuels, une étude précise a été menée sur les retombées économiques de ces différentes expositions organisées à la gare TGV de Liège-Guillemins.

"Un expert en tourisme déduit notamment que les quatre dernières expositions majeures (SOS Planet, 14-18, Golden Sixties et Dali) ont attiré aux Guillemins plus d’un million de visiteurs, dont la dépense globale est évaluée à 25 millions d’euros", expliquent les organisateurs.

"À ce chiffre s’ajoutent 18 millions d’euros pour le coût de réalisation des différentes expositions. L’apport global, dans l’économie liégeoise, est dès lors évalué à 43 millions d’euros".

Et ce n’est pas tout puisque, dès le 22 septembre prochain, l’espace situé au sein de la gare des Guillemins accueillera la rétrospective d’une décennie qui aura marqué une jeunesse enthousiaste. En quête de recréer le monde et éprise d’une liberté nouvelle éclose en 1968, cette dernière marquera son apothéose avec la chute du mur de Berlin en 1989.

Dans un cadre immersif, avec une conception originale en 3D, de nombreux objets mythiques, exclusifs voire inédits, venus des quatre coins du monde, représenteront une époque fabuleuse à plus d’un titre. Les évolutions politiques en Europe seront également illustrées tout comme le monde nouveau de la musique et du cinéma de l’époque.

Un monde en transition qui aura aussi influencé toute une génération par de nouveaux loisirs : Goldorak, les consoles de jeux, le baladeur, le CD… Bref, une expo qui retracera avec entrain une période enthousiaste du XXe siècle.J.-M.C.