Quels bureaux de poste après 2009?

Marc Bechet Publié le - Mis à jour le

Gazette de Liége

L’annonce était presque passée inaperçue il y a quelques années: la Poste, service public incontournable va se privatiser. Et le marché va s’ouvrir à la concurrence Avec comme conséquence la fermeture de nombreux bureaux dans l’ensemble du pays Ce qui allait susciter après coup des manifestations là où les fermetures s’opéraient Et s’opèrent toujours.

Le plan enclenché par le service public (qui doit arriver à son terme fin 2009) consiste en effet à se préparer au mieux à un marché plus concurrentiel. Sur le terrain, une mutation en profondeur est engagée, se traduisant par la fermeture de nombreux bureaux et par une concentration des services postaux.

Dans ses "promesses" toutefois, la Poste s’était engagée à offrir un certain équilibre géographique et des services aussi nombreux que possible. En marge de la fermeture des bureaux donc, une vaste opération d’ouverture de "points poste" s’opère. Un outil adapté au marché, se trouvant dans des lieux publics de vente, n’étant pas pris en charge directement par l’actuel service public, offrant des services réduits (ci-contre) et se traduisant enfin par une diminution inévitable du personnel, bien qu’aucun licenciement sec ne doive être opéré.

Une question de proportion

Liège. Plus il y a d’habitants, plus il y a de bureaux, la logique est implacable. A Liège, à la fin de l’année 2009, on devrait encore compter neuf bureaux. Citons Angleur centre, rue Jules Verne 5-7, Jupille-sur-Meuse, rue de Visé 245, Liège Avroy, boulevard d’Avroy 57, Liège Saint-Séverin, rue Saint-Séverin 131-133, Liège Guillemins, rue des Guillemins 16, Liège Longdoz, rue d’Harscamp 7, Liège Perron, place du Marché 32, Rocourt Reine Astrid, place Reine Astrid 16 et Bressoux centre, rue Genéral de Gaulle 202.

En plus des neuf bureaux, 39 points poste seront répartis sur le territoire de la ville. Vingt existent déjà.

Verviers. À moindre population, offre plus restreinte. Neuf espaces postaux seront répartis sur le territoire mais seulement deux d’entre eux seront des bureaux en tant que tels. Seuls celui de Verviers-gare, situé rue d’Ensival 3, et celui de la rue du Collège 43, conserveront l’ensemble des services. Sept points postes seront alors ouverts. En plus de ceux de l’Eurospar de Petit-Rechain, du Delhaize de Heusy, de l’AD Delhaize de Stembert, du Delhaize de Verviers et de la librairie des Clarisses, deux doivent encore ouvrir.

Huy. Là où Liège compte 200 000 habitants et Verviers plus de 50 000, Huy, avec ses quelque 20 000 habitants, conservera un bureau, celui de "Rive Gauche", rue Neuve 47. En plus du point existant au Proxy Delhaize de Tihange, quatre doivent encore ouvrir d’ici l’an prochain.

Waremme. Seul un bureau restera ouvert dans le dernier chef-lieu d’arrondissement, place Rongvaux 12. Aucun point poste n’est ici envisagé.

Publicité clickBoxBanner