Gazette de Liége

IL Y A EXACTEMENT 99 ANS, ce 22 novembre, que naissait à Herstal une petite fille qui allait faire la joie de son père Jean Lejeune, poète wallon, connu sous le nom de Jean Lamoureux. Il a immortalisé cette joie dans l'émouvant poème «A m'Fèye» (A ma fille). Il est mort de la grippe espagnole en 1918. La petite Rita avait douze ans et son petit frère Jean en avait quatre. Tous les deux deviendront des historiens réputés et elle sera la mère de Françoise et Jean-Maurice Dehousse. En 1928, Rita Lejeune est docteur en philosophie et lettres de l'Université de Liège. Elle fait partie des premières femmes universitaires. A cette époque, aucune femme n'est encore professeur d'université. Marie Delcourt sera la première en 1929. On reste émerveillé devant l'immense culture de cette Liégeoise qui a tant fait pour l'histoire de sa ville, de sa région, pour l'histoire du Moyen Age et pour la littérature wallonne. Sa bibliographie est vertigineuse. Il y a quelques mois à peine, nous avons encore eu le plaisir de rendre compte de la publication de la dernière oeuvre à laquelle elle venait tout juste de mettre le point final: la remarquable traduction d'une anthologie de la poésie lyrique en wallon. Bon anniversaire, Madame, et merci.

© La Libre Belgique 2005