Gazette de Liége

Après mûre réflexion, Roger Lespagnard a décidé de ne pas continuer en tant que bourgmestre de Fléron.

La tête de liste IC qui a récolté 1440 voix de préférence remercie les électeurs qui lui ont une nouvelle fois apporté leur soutien, saluant par leur geste le travail accompli depuis 8 ans. Il remarque également que la population a largement plébiscité les jeunes candidats ainsi que l'échevin sortant des sports et de la culture,

Thierry Ancion qui, avec ses 1197 voix, réalise la plus grosse progression de toute la liste.

Fort de ce constat, Roger Lespagnard, 72 ans, a estimé qu 'il était temps de céder la main. "C'est une réelle fierté que d'avoir encore été élu bourgmestre", explique-t-il. "Mais en politique, comme en sport, il faut savoir s'arrêter à temps. Nous avons une équipe de jeunes dynamiques et plein de projets pour Fléron. Je pense que je dois leur prouver ma confiance en leur accordant une place tout de suite. Je veux leur laisser l'occasion d'insuffler pleinement leur enthousiasme pour Fléron. Je porte aussi toute confiance à Thierry Ancion, avec qui nous avons très bien travaillé depuis 2010. Il sera un excellent bourgmestre surtout qu'il sera très bien entouré : des échevins d'expérience mais aussi de nouvelles têtes."

Thierry Ancion, 52 ans, prêtera serment en tant que bourgmestre le 3 décembre prochain. En attendant, les discussions pour composer son collège sont toujours en cours. "Les citoyens nous ont accordé la majorité absolue, ce qui n'était plus arrivé à Fléron depuis 1994", rappelle le futur bourgmestre. "Nous avons donc choisi de relever le défi de cette majorité sans l'ouvrir à d'autres formations. Ceci dit, 50% du Collège sera renouvelé et deux de ces nouveaux échevins auront moins de 35 ans. Pour le reste, il faudra encore patienter quelques jours."

Forcé à renoncer au mayorat par certains membres de son groupe

Bien qu'un communiqué émanant du groupe IC Fléron indique que M. Lespagnard a estimé qu'il était temps, à 72 ans, de céder la place aux plus jeunes, ce dernier avoue qu'il ne s'agit pas d'une décision personnelle mais qu'il y a été contraint par certains membres de son groupe.