Gazette de Liége Les écologistes veulent "assurer une gestion transparente de Soumagne"

À Soumagne, une seule liste gardera, lors du prochain scrutin communal fixé au 14 octobre, le même nom qu’en 2012. Il s’agit d’Ecolo Plus.

Les écologistes présentent une liste complète de 25 candidats, 13 femmes et 12 hommes. À côté des plus expérimentés, une large partie de la liste est composée de jeunes qui représentent un tiers des candidats.

La liste sera d’ailleurs emmenée et poussée par deux jeunes : Jean-Michel Haesevoets, en tête de liste, et Valériane Mutsers, à la dernière place. À la 2 e position, on retrouvera la conseillère communale sortante Anne-Catherine Martin et à la 3 e Jean-Pierre Crenier, conseiller CPAS sortant.

"Nous présentons une liste clairement identifiable avec des options défendues lors de la mandature qui se termine : développement durable, démocratie participative et protection des plus faibles", indique Jean-Michel Haesevoets.

Le programme d’Ecolo Plus est basé sur une dizaine de propositions. Promouvoir l’économie locale et des circuits courts, réaliser un plan d’urgence réduisant le risque d’inondations, trouver un projet alternatif pour la place de Soumagne-bas et pour le centre commercial Central Piazza prévu sur la friche industrielle de Micheroux, ou bien encore obtenir la fin des travaux de la place de la Gare.

Ce qui importe pour les écologistes soumagnards, c’est aussi, selon la tête de liste, "d’assurer une gestion transparente de la commune, avec une véritable participation des citoyens via une plate-forme en ligne et la création de comités de quartiers".

Ecolo Plus va donc tenter de faire entendre sa voix dans un paysage politique particulièrement éclaté à Soumagne. Et, pourquoi pas, obtenir plus que les deux sièges actuels au conseil ?