Gazette de Liége

Me Victor Hissel, 61 ans, a été acquitté par le tribunal correctionnel de Liège pour deux préventions d’attentats à la pudeur qu'il était accusé d'avoir commis à la piscine d’Herstal en région liégeoise. 

Me Hissel niait avec véhémence. Cela faisait environ 25 ans que Me Hissel se rendait dans cette piscine. La plainte a été déposée le 20 mars 2016. Après son inculpation pour détention d’images pédo-pornographiques, Victor Hissel n’a plus fréquenté la piscine avant d’y retourner avec un ami proche. Ce dernier était présent le jour où la jeune fille a accusé Victor Hissel. La jeune fille a déclaré que Victor Hissel lui avait palpé la fesse dans le bassin. Selon elle, environ un an auparavant, le même nageur, identifié par la suite comme étant Victor Hissel, lui aurait touché la fesse et le sein de manière très appuyée. 

Le tribunal a estimé qu'il existait un doute et a donc acquitté Me Hissel.