Gazette de Liége

Les perturbations se poursuivaient dans l'après-midi mercredi suite à la tempête Eleanor.

Pas de train entre Angleur et Tilff

"Un autre arbre est tombé sur une caténaire entre Angleur et Tilff", nous dit-on du côté d'Infrabel. La ligne 43, entre Tilff et Angleur, est temporairement hors service. Aucun train ne circulera tant que les dégâts sur la caténaire ne seront pas résolus.

La ligne Gouvy - Liège fortement perturbée

Vers 15h30, un arbre est tombé sur une caténaire sur la ligne 42, entre Gouvy et Rivage. "La caténaire a pris feu et le train est rentré dans l'arbre", nous dit-on chez Infrabel. Aucun blessé n'est à déplorer.

"Les pompiers sont prévenus", ajoute-t-on. Les hommes du feu et le personnel d'Infrabel sont les premiers intervenants. "Il faut que les équipes s'assurent qu'il n'y ait plus de courant avant de pouvoir évacuer les navetteurs, poursuit Arnaud Reymann, porte-parole d'Infrabel. "Il va falloir être patients: la réparation de la caténaire prendra du temps, ça ne sera pas fait dans les prochaines heures. Cela devrait être réparé dans la soirée, voire la nuit. Des embarras sont à prévoir dans les prochaines heures. Une navette de bus est assurée entre Gouvy et Rivage.

Hormis cet incident important, peu de dégâts sont à constater ailleurs. "Nous avons eu quatre incidents en matinée en Wallonie", note encore le porte-parole.


Dinaphi : plusieurs centaines d'appels

La tempête a provoqué d'importants dégâts dans les arrondissements de Dinant et de Philippeville.

Les arrondissements de Dinant et de Philippeville n'ont pas été épargnés par la tempête Eleanore ce mercredi matin. Au total : plus de 300 appels pour les pompiers de la zone Dinaphi dont une centaine durant la première heure de tempête, entre 4h30 et 5h30. Aucune commune n'a été épargnée, mais celles de Florennes, Philippeville, Dinant et Ciney ont été les plus touchées. Les missions étaient souvent les mêmes : évacuation d'arbres et/ou de branches qui encombraient les voiries ainsi que des lignes électriques qui n'ont pas résisté au vent ou aux chutes d'arbres. « A Florennes et à Philippeville, on a eu quelques missions de bâchage de toitures qui se sont envolées à cause du vent. Deux habitations ont malheureusement été touchées par des arbres qui n'ont pas résisté. » Certaines toitures se sont aussi envolées dans la commune de Ciney, où des arbres ont endommagé quelques véhicules.

Ce mercredi en fin d'après-midi, le vent souffle encore sur les arrondissements de Dinant et de Philippeville et les pompiers travaillent toujours d'arrache-pied. « Certaines routes moins empruntées ne sont pas encore dégagées. Il y a des priorités en terme de mission mais dès qu'ils en auront l'occasion, les secours iront dessus. On vient de faire le point avec la base aérienne de Florennes et le vent souffle encore à 90-100km/h. Certains massifs forestiers ont sans doute été fragilisés par la tempête. On n'est pas à l'abri de nouvelles missions », commentait le Major Pascal Baijot.


Huy: une péniche a percuté le pont Baudouin

Percuté par une péniche, mercredi en début de soirée, le pont Baudouin a été fermé à la circulation par mesure de précaution, a-t-on appris auprès du député-bourgmestre de Huy, Christophe Collignon, et de la police locale. Pour une raison qu'il reste à déterminer, une péniche circulant sur la Meuse en direction de Liège a heurté le pont Baudouin en début de soirée. Il n'y a pas eu de blessés. Le chaland impliqué a été immobilisé en aval du lieu de l'incident, à hauteur du barrage éclusé d'Ampsin-La Neuville. La Direction générale opérationnelle de la mobilité et des voies hydrauliques du Service public de Wallonie (SPW) a requis l'intervention d'une équipe sur les lieux afin de vérifier la stabilité du pont. L'opération s'avère compliquée en raison de l'obscurité et du débit important du fleuve consécutif aux intempéries. Par mesure de précaution, et dans l'attente des résultats d'une analyse concluante, les autorités locales ont décidé de fermer le pont à la circulation routière, entre les deux rives de la Meuse. Une déviation a été mise en place via le pont de l'Europe, situé à quelques centaines de mètres en aval du pont Baudouin, précise-t-on à la police de Huy.


Interventions nombreuses des pompiers

Entre 70 et 80 interventions ont été menées dans la région de Liège et ses environs. La Ville de Liège a par ailleurs annoncé la fermeture de ses parcs et cimetières pour ce mercredi 3 janvier.

Les pompiers de Bruxelles ont effectué une septantaine d'interventions mercredi matin, principalement pour des chutes d'arbres constatées dans les communes d'Uccle et de Watermael-Boitsfort. Les parcs, bois et forêts de la Région bruxelloise sont également fermés au public toute la journée.


Le numéro d'urgence 1722 a reçu plus de 5.500 appels liés à la tempête

Le nombre d'appels passés au numéro spécial 1722 a presque doublé mercredi entre 8h et 13h. De 2.871 durant la nuit et en début de matinée, il a en effet grimpé à 5.516 en début d'après-midi, indique la Sécurité civile. La majorité des appels reçus avant 8h concernait des arbres tombés, des inondations et des tuiles envolées. Le Brabant flamand avait passé 28,5% des appels gérés par la Sécurité civile. Liège (avec 12% des appels) et le Hainaut (9,5%) complétaient le podium de la matinée.

Le numéro 1722 a été mis en place le 1e août 2017 afin de désengorger le 112 quand il n'y a pas d'alerte vitale mais que l'intervention des pompiers est requise, comme lors d'un avis de tempête.

Le numéro 1722 destiné aux interventions non-urgentes sera désactivé à 20h00, l'IRM ne prévoyant plus d'intempéries, indique mardi soir la direction du 112.


De nouveaux monticules de sable à la côte en raison de la tempête

La tempête qui a traversé la Belgique dans la nuit de mardi à mercredi a causé de nouveaux monticules de sable à la côte belge, a indiqué la Garde côtière. L'étendue des dommages n'est pas encore connue. La tempête a ramené du sable vers les terres le long de toute la côte. Les monticules de sables qui se sont formés mesurent entre un mètre et un mètre et demi de haut. Il faudra plusieurs marées basses pour évaluer précisément la situation et savoir si des mesures sont nécessaires. Un état des lieux est prévu pour la semaine prochaine.

En attendant, les monticules de sables seront détruits pour des raisons de sécurité et pour ne pas mettre en péril certains événements. Les travaux ne pourront démarrer que vendredi, le niveau d'eau étant encore trop haut.

La prudence reste de mise sur la plage, les monticules pouvant s'effondrer.


Avertissement de marée de tempête dans le bassin de l'Escaut maritime

Le gestionnaire des voies d'eau en Flandre (Vlaamse Waterweg) a lancé un avis de "marée de tempête dangereuse" pour mercredi après-midi et soir dans le bassin de l'Escaut maritime. Les 16 zones inondables contrôlées du plan Sigma, programme flamand de gestion des inondations le long de l'Escaut, seront sollicitées. Par précaution, une interruption de la navigation et un arrêt temporaire des services de ferry ont par ailleurs été décidés, annonce le gestionnaire dans un communiqué de presse. L'Escaut et ses affluents, de Gand à Lierre, enregistreront des niveaux d'eau très élevés à partir de mercredi après-midi. Le niveau de l'Escaut à Anvers dépassera les 700 centimètres DNG (Deuxième Nivellement Général).


Un arbre tombe sur une voiture à Laakdal et fait deux blessés légers

La province d'Anvers est elle aussi touchée par la tempête. A Laakdal, un arbre est tombé ce mercredi midi sur une voiture dans laquelle se trouvaient deux personnes. Elles sont légèrement blessées et ont été emmenées à l'hôpital.

A Ravels, c'est le toit d'une écurie qui s'est envolé, blessant plusieurs animaux. La zone de secours Kempen a reçu une centaine d'appels pour des dégâts liés à la tempête, et la zone Taxandria une trentaine.

A Anvers même, les pompiers sont intervenus environ 70 fois.

Dans la Boomgaardstraat, un morceau de façade est tombé sur un chantier sept étages plus bas, sans faire de blessé. Des panneaux d'affichage se sont également envolés, mais les dégâts sont limités.

Une partie du festival Winter qui se tient à Anvers a également été fermée au public.



>>> LE POINTS PAR PROVINCE SUR LES PERTURBATIONS DU MATIN SUITE A LA TEMPETE <<<