Gazette de Liége

Au vu des fortes intempéries qui ont touché vendredi l'ensemble de la région liégeoise, le Gouverneur de la province de Liège a déclenché la phase provinciale d'urgence. Comme on peut le voir dans notre galerie photos ci-dessus, des fortes pluies se sont abattues sur le centre-ville liégeois ainsi que sur ses alentours, provoquant d'importantes inondations.

Au vu de la situation plutôt critique, Hervé Jamar, le gouverneur de la province de Liège, a déclenché vendredi matin la phase provinciale d'urgence et invite les citoyens dans le besoin à composer le 1722. Le 112 doit continuer à être réservé aux urgences impérieuses. En ce qui concerne les zones les plus touchées par les conséquences des intempéries, elles sont au nombre de dix: Soumagne, Fléron, Hervé, Liège (Jupille et Wandre), Dahlem, Spa, Jalhay, Juprelle, Oupeye et Visé.

A Soumagne, la commune a mis en place son centre de crise et a mis à disposition son centre sportif pour accueillir les personnes évacuées. A Trooz, la cellule de crise s'est réunie. Les inondations concernent principalement le quartier Fonds-de-Forêt et les rues Noirivaux et de l'Eglise. La commune tient à préciser que le service de travaux ainsi que les équipes de secours et de police sont actuellement mobilisés sur le terrain et invite la population à composer le 04/259.86.60 en cas de problème.

Au niveau des trains, la circulation ferroviaire a été compromise entre les gares de Liège-Guillemins et Herstal. Les tronçons Theux-Spa-Géronstère, Tilff-Rivage et Trois-Ponts-Vielsalm sont également concernées par les perturbations.


Entre 150 et 200 interventions pour les pompiers de Liège

Les pompiers de Liège sont toujours sollicités sur différentes communes de la région liégeoise suite aux impressionnantes intempéries de vendredi, ont-ils signalé dans l'après-midi. Le nombre de leurs interventions s'élève actuellement à plus de 150. Les fortes pluies qui ont touché l'ensemble de la région liégeoise ont provoqué de nombreux dégâts, principalement des inondations. Les pompiers de Liège ont d'ailleurs été appelés à de très nombreuses reprises depuis vendredi matin.

A 16h30, ils avaient déjà pris en charge entre 150 et 200 interventions. "Nous sommes principalement intervenus sur les communes de Blegny, Dahlem, Bassenge ou encore la Ville de Herstal pour des pompages ainsi que des sauvetages de personnes", ont déclaré vendredi après-midi les hommes du feu liégeois.

"Nous avons également dû maîtriser deux incendies de cave dans des habitations situées rue Saint-Léonard et quai Coronmeuse. Les compteurs électriques inondés en étaient la cause."

Les pompiers ont également dû intervenir à l'Île Monsin où ils devaient éviter à des produits chimiques d'entrer en contact avec l'eau.


Le Condroz liégeois particulièrement touché

Les intempéries ont fait rage vendredi dans le Condroz liégeois inondant des caves, entrainant des coulées de boue et empêchant la circulation sur les routes, a-t-on appris auprès des pompiers de la zone de secours Hemeco. Une vingtaine d'interventions ont été nécessaires afin de faire face aux dégâts causés par les conditions météorologiques. Les pompiers de la zone de secours Hemeco ont été appelés nombre de fois vendredi pour des caves inondées, des routes impraticables, des coulées de boue, des arbres sur la route etc.

Toutefois la zone du Condroz a davantage été touchée par les inondations, a-t-on appris auprès des pompiers de Huy. Les communes de Nandrin, Hamoir, Ferrières, Comblain-au-Pont ont été particulièrement touchées empêchant, sur certaines routes, la circulation des véhicules.

Malgré les dégâts causés chez les habitants, la situation tend à se normaliser en fin d'après-midi, les voiries nettoyées sont peu à peu rouvertes à la circulation.


Zone de secours de Hesbaye: une trentaine de pompiers volontaires sont venus en aide

Quatre-vingt pourcents des interventions des pompiers de la zone de Hesbaye liées aux conditions météorologiques vendredi concernaient la Ville de Hannut, en province de Liège, a-t-on appris auprès de la zone de secours. Une trentaine de pompiers volontaires se sont d'ailleurs relayés afin de venir en aide à leurs collègues sur le terrain. Les pompiers de la zone de secours de Hesbaye ont été appelés plus d'une quarantaine de fois vendredi pour des dégâts causés par des intempéries. Quatre-vingt pourcents d'entre elles se localisaient du côté de Hannut.

Caves inondées, arbres sur la route, routes impraticables dues à des coulées de boue, nettoyage de routes,... Les pompiers ont été débordés. Pour réagir de manière plus efficace, une trentaine d'hommes volontaires ont été appelés à la rescousse. Bien que la situation tend à se normaliser en cette fin d'après-midi, la zone de secours est toujours fort sollicitée.