Gazette de Liége À cette occasion, la maison d’édition artisanale publie une anthologie.

Assez vieilles pour regarder en arrière, assez jeunes pour continuer de se projeter en avant, les Éditions Tétras Lyre soufflent leurs 30 bougies. Pour célébrer cet anniversaire, la maison d’édition liégeoise vient de publier L’Anthologie (1) qui rassemble l’ensemble des poètes publiés aux éditions Tétras Lyre depuis 1988, date de création. Le lecteur peut y retrouver plus de cent poèmes, des extraits de publications antérieures mais aussi des inédits. Il s’agit de réalisations de poètes confirmés tels que Jacques Izoard ou Serge Delaive ou d’aspirants tels que Célestin de Meeûs. Outre cette anthologie, une exposition (2) organisée à la librairie Le Comptoir retrace par ailleurs les 30 ans d’existence de la maison d’édition.

30 ans d’histoire

Tétras Lyre naît en 1988 de la rencontre en pays de Liège de quelques personnes venues d’horizons aussi éloignés que l’Amérique latine, le Maghreb et les bords de Meuse. Les premières réunions ont lieu dans la maison d’Odette Goffard en Pierreuse. Celles-ci réunissent notamment l’auteur René Leiva, le professeur de gravure à l’académie des Beaux-Arts de Liège Guy-Henri Dacos, le professeur de littérature Jean-Marc Simar ou encore le poète et imprimeur Marc Imberechts, qui en prendra la direction. L’équipe entend publier des ouvrages selon quatre critères : bilingues ; sur du papier de qualité ; accompagnés de gravures originales ; de poésie.

Le premier livre - une longue nouvelle -, signé Vera Feyder, paraît en 1989 dans la collection nommée "Bilingue" : Un jaspe pour Liza (Un jaspe para Liza) avec une image de Dacos, une traduction en espagnol de Hernan Minder, Chilien exilé en Belgique et qui sera partie prenante de l’équipe durant quelques années. Il sera suivi de plusieurs autres ouvrages, et d’autres collections.

En 1990, la maison d’édition connaît des difficultés économiques. Dans la mesure où les livres se vendent difficilement, la réaction est de créer d’autres collections comme "Accordéon". Celle-ci propose des livres qui ne sont pas reliés, que Marc Imberechts peut fabriquer lui-même sur ses presses à bras et qui regroupent une quinzaine de textes maximum.

En 2008, Marc Imberechts confie la direction de Tétras Lyre à Maxime Coton dont la volonté est de moderniser la structure par la création d’un site internet, la gestion des réseaux sociaux, etc. En 2014, la romaniste Primaëlle Vertenoeil reprend les commandes. Elle continue à étoffer l’offre du catalogue avec notamment la création d’une nouvelle collection dédiée à la poésie néerlandophone de Belgique : "De Flandre".

Le catalogue est aujourd’hui riche d’une centaine d’ouvrages, déployés en huit collections. Tous associent la qualité du texte poétique, la recherche des arts plastiques et l’exigence d’une édition artisanale.


(1) L’Anthologie 1988-2018, Collectif, Tétras Lyre, septembre 2018, 175 pp., 20 euros.

(2) Expo visible jusqu’au 3 novembre à la libraire Le Comptoir du livre, En Neuvice 20 à Liège. Du mardi au samedi de 13 h à 18 h. Entrée libre.