Gazette de Liége

Aucune faute n'a été commise dans la collecte et l'échange d'informations par les services de police et du renseignement dans le dossier de l'attentat de Liège, selon les enquêtes des comités P et R dont il a été fait rapport vendredi en commission de suivi de la Chambre. 

Dans cet attentat, Benjamin Herman avait tué trois personnes: deux agents de police et un jeune homme de 22 ans. Il avait ensuite été abattu par la police.