Gazette de Liége Ils revisiteront l’œuvre "Don Giovanni" de Mozart à l’Opéra royal de Wallonie du 20 au 22 mai.

Voici 18 mois que cent jeunes de 14 à 26 ans issus de 13 maisons de jeunes des provinces de Liège, de Namur et du Hainaut travaillent ensemble pour revisiter le célèbre opéra "Don Giovanni" de Mozart. Un spectacle musical qu’ils présenteront à quatre reprises du 20 au 22 mai sur la scène de l’Opéra royal de Wallonie (ORW) devant près de 4 000 spectateurs.

Depuis 2010, l’ORW et la Fédération des maisons de jeunes en Belgique francophone (FMJ) collaborent pour développer les projets "Un(e) Autre…". Après "Une autre Carmen" en 2011, "Violetta, une autre Traviata" en 2013 et "Une autre Aida" en 2015, "Un autre Don Juan" est la quatrième création issue de cette coopération particulière, chacun mettant à profit son expertise pour permettre à des jeunes issus de cultures et de milieux variés de créer et de s’exprimer au travers de l’art lyrique, un medium artistique peu ou pas connu par cette tranche d’âge. L’objectif est pour l’ORW de favoriser l’accès à l’opéra aux jeunes. Une mission éducative qui porte désormais ses fruits puisque 30 % du public présent a moins de 32 ans, se félicite Stefano Mazzonis di Pralafera, le directeur de l’ORW.

Mais ce projet, c’est aussi et avant tout un outil de développement personnel, social et culturel des jeunes. De nombreuses valeurs et compétences transversales sont en effet acquises au cours du processus. Dès le début, les jeunes sont impliqués dans le projet et mettent à profit leur potentiel et imagination comme l’explique le directeur : "Le spectacle sort de l’imagination des jeunes". "Les jeunes peuvent s’approprier cette œuvre, l’imaginer autrement selon leur ressenti", complète Valérie Urbain, en charge du service pédagogique à l’ORW. Pour ce faire, "on leur fait découvrir l’opéra original. On les fait ensuite sortir de leur zone de confort en les amenant à tester près de 14 autres disciplines lors de worshops avec des encadrants et animateurs artistiques. Il y a ensuite l’étape de réflexion durant laquelle ils imaginent l’œuvre avant un partage des idées. De cette mise en commun naît un scénario collectif, s’ensuit la mise en scène, les chorégraphies et les répétitions….".

Au terme de plusieurs mois de travail, l’ambition est de faire fusionner art lyrique et pratiques artistiques des jeunes pour créer un "Don Juan" made in 2018 de niveau professionnel. "Les jeunes sont amenés à jouer la comédie, chanter, créer les costumes, mémoriser leur texte…", poursuit Valérie Urbain. Une aventure que ne sont pas prêts d’oublier ces jeunes qui ne connaissaient pour la plupart rien au monde de l’opéra. "Au début, je voyais le lyrique comme quelque chose d’ennuyant mais quand j’ai vu l’opéra original, je me suis de suite sorti ça de la tête. En participant à ce projet, j’ai appris les techniques de chant, à danser, jouer la comédie…", confie Marie (16 ans) et passionnée de théâtre. Pour Nastazia (16 ans), il s’agit "d’une superbe expérience. C’est impressionnant de voir tout ce qui peut se passer sur une scène".

Outre les animateurs, de nombreux artistes et professionnels du monde du spectacle ont accompagné la création et renforcé le développement artistique des jeunes (metteur en scène, compositeur, scénariste, dramaturge, chorégraphes, chanteurs lyriques, créateur audiovisuel, techniciens ou costumier). Un projet qui représente un budget de près de 200 000 euros. A noter qu’une campagne de financement participatif (crowdfunding) a également permis de récolter 12 590 euros.