Gazette de Liége

La ferme-château de Hombroux, estampillée 1730, ancienne possession de l'abbaye du Val-Benoît. En fait de moniales, on va y rencontrer Cécile de France.

Son image virtuelle, du moins. Sous toutes les coutures de son maillot. Quadrillée, du visage à la plante des pieds, par les logiciels implacables de Digital Graphics. La comédienne belge qui monte, gravit d'ailleurs tellement bien les marches d'un plongeoir qu'elle en devient championne de natation, mais va se heurter la tête au moment de sauter. La figurante qui la double sert aussi de pâture aux ordinateurs. Il en sortira un seul plan de chute, splendide de trucages invisibles.

"Où est passée la main de l'homme sans tête ?", de Guillaume Malandrin, sort bientôt.

Le grenier d'Awans

Serge Umé, 38 ans, architecte urbaniste, et son frère Marc, 41ans, ingénieur, ont été touchés par le virus informatique dans le grenier de la maison natale.

Digital Graphics est né à Awans, en 1994.

Aujourd'hui, depuis son écrin de Hombroux, elle dame le pion aux sociétés françaises d'effets spéciaux et soutient la concurrence indienne et chinoise.

En maintenant son expertise en visualisations d'architecture, entre autres pour le plateau du Kirchberg à Luxembourg.

Serge Umé explique : "N ous sommes parfois cinq fois moins cher que les autres. Les producteurs l'ont compris. Nous améliorons en permanence nos propres logiciels. Nous offrons des délais courts et, comme nous sommes aussi des amoureux des images, nous voulons intégrer l'oeil des réalisateurs. Nous travaillons à leurs côtés." Une réputation qui vient d'apporter, coup sur coup, l'ajout d'images virtuelles - entre autres pour comprimer les coûts des films de fiction - à quatre longs métrages.

Un nouveau venu a rejoint l'équipe d'infographistes : Iwan Scheer, un Ostendais, formé par Peter Jackson, dans sa trilogie du "Seigneur des Anneaux", excusez du peu.

Pôle de l'image

En 2004, le Prix de la Critique du Festival de Locarno est décerné à "Vendredi ou un autre jour" d'Yvan Lemoine, avec Ornella Muti. Effets spéciaux signés Digital Graphics.

Voici maintenant le futur dessin animé "Brendan et le Secret de Kells" coproduction franco-belgo-irlandaise. La société renforce sa structure financière, appuyée par Wallimage et Meusinvest.

Prochaine étape, concourir à la création d'un "Pôle liégeois de l'Image" avec l'Université et les entreprises du secteur. L'occasion, conclut Marc Umé, "le booster encore recherche et développement. Un cluster, c'est çà : la croissance de chacun profite à tous ".