Gazette de Liége Après une poursuite très dangereuse, l’homme s’est rebellé face à la police.

C’est semble-t-il la peur de se faire prendre au volant d’une voiture qui n’était pas immatriculée qui a poussé Sébastien, un habitant de Burdinne âgé de 34 ans à fuir la police et provoquer une course-poursuite pour le moins dangereuse.

Pour ce forcené de la route, déjà connu de la justice, tout a commencé vendredi soir, lorsque des policiers en patrouille à Villers-Le-Bouillet ont remarqué une Toyota sans plaque, brûler une priorité de droite.

Fort logiquement, les policiers ont voulu contrôler le conducteur et ont fait signe à ce dernier de s’arrêter. Mais Sébastien ne l’a pas entendu de cette oreille… Plutôt que de s’arrêter l’homme a accéléré poussant les policiers a faire de même pour se porter à la hauteur du véhicule fuyard. C’est là que Sébastien à ostensiblement dirigé son véhicule vers la gauche poussant les policiers sur la bande de circulation inverse.

Le policier au volant de la voiture a alors freiné pour se rabattre et éviter une collision frontale…

La poursuite s’est engagée de plus belle, le chauffard franchissant les lignes blanches, brûlant les priorités, zigzaguant sur la route avant de tenter de monter sur l’autoroute E42 en direction de Namur.

C’est là qu’il a voulu dépasser un poids lourd par la droite, mais il n’a pu franchir l’obstacle. Les policiers ont alors dépassé ledit camion par le bon côté, Sébastien se retrouvant finalement coincé entre le camion et le véhicule de la police.

Là, l’homme s’est rebellé, obligeant les forces de l’ordre à sortir leurs armes !

Il a immédiatement été privé de liberté et déféré, samedi, au parquet de Liège pour entrave méchante à la circulation et rébellion.