Gazette de Liége L’initiateur de l’Archéorestaurant lance un centre historique itinérant.

Un Archéorestaurant, une première chez nous", titrait au début de l’année 2016 la "Gazette de Liége" eu égard à l’ouverture au sein même du Préhistomuseum de Flémalle d’un établissement pour le moins original. À la barre de ce restaurant qui fait la part belle à la cuisine historique, on retrouve Pierre Leclercq, soit un historien de l’alimentation et de la gastronomie formé à l’ULg, lequel a complété son cursus en se formant au métier de cuisinier-traiteur. Sa thèse de doctorat, cet historien atypique et passionné par son sujet, lui qui enchaîne les conférences et autres publications et qui est considéré comme un véritable spécialiste à l’échelle de la Belgique francophone, la prépare sur l’édition en 1604 à Liège d’un premier recueil de cuisine, intitulé "Ouverture de cuisine" et du au maitre-queux attitré des princes-évêques Lancelot de Casteau.

Inédit et interactif

C’est d’ailleurs en référence à ce dernier que Pierre Leclercq, lequel est collaborateur scientifique à l’ULg depuis 2014, a dénommé le centre itinérant de diffusion de l’histoire de l’alimentation et de la gastronomie qu’il vient tout juste de lancer. Initiative inédite et par ailleurs interactive, si du moins on en croit le principal intéressé, le "Petit Lancelot" prévoit un vaste programme de 40 activités réparties en plusieurs catégories, lesquelles auront lieu de septembre 2017 à juin 2018, et ce en trois lieux différents. En effet, ainsi qu’il nous l’explique, la volonté de Pierre Leclercq, pédagogue devant l’éternel, était précisément d’aller à la rencontre de son public.

"Qui ne s’est jamais posé la question de l’origine historique de nos plats préférés ? Et qui n’est pas curieux de tout apprendre sur les banquets de César, de Louis XIV, des Califes de Bagdad, des hommes de Cro-Magnon ou encore des Rothschild ?", interroge ce dernier à cet égard. En véritable spécialiste de la question mais dans une optique de diffusion la plus large possible, il tentera d’éclairer les lanternes des participants aux multiples activités proposées à raison de quatre différentes par mois et à destination de tous les publics dans le cadre du "Petit Lancelot", et ce tant au sein de son QG de Flémalle (dès ce mercredi 6 septembre) qu’à la Citadelle de Namur ou encore au centre culturel de Watermael-Boitsfort.

À savoir tout d’abord des conférences-dégustations (dix au total), lesquelles seront consacrées à l’histoire de l’alimentation et de la gastronomie au sens large, de façon dit-il à aborder l’évolution de la cuisine depuis les origines et à montrer qu’elle est indissociable de l’histoire. Dix autres conférences-dégustations seront quant à elles dédiées à l’histoire d’un ingrédient ou d’un produit particulier tels que le vin, la bière, les pâtes, les frites… En outre, des ateliers seront également organisés, permettant à chacun de passer derrière les fourneaux et de se laisser surprendre par la cuisine historique. Enfin, des projections de films de type ciné-clubs seront aussi proposées aux participants qui recevront un syllabus détaillé et illustré.