Gazette de Liége Politique Les travaux prévus au nouveau hall de voirie ont fait jaser au conseil communal.

Dernière séance du conseil communal de Waremme avant l’été, celle de lundi soir avait un ordre du jour assez copieux. Et si les élus ont commencé sur un mode mineur, évoquant notamment la question des finances (dont les comptes 2017 du CPAS local qui se portent bien même si son président, Luc Vandormael,, a mis en garde contre la réforme en vue des points APE), cela n’a pas vraiment duré.

Rapidement, en effet, et alors qu’il s’est agi de la réfection de différentes voiries et du plan d’investissement communal, les échanges se sont quelque peu tendus. Et le bourgmestre Jacques Chabot (PS) de mettre en avant les travaux envisagés dans ce cadre, visant des objectifs de sécurité et de qualité. Un montant de plus de 300 000 euros a ainsi été budgété afin de mener à bien ce qui constitue la deuxième phase de ces travaux, concernant plusieurs endroits.

Déjà 1,6 million d'euros investis dans le bâitment

Mais le gros morceau du jour fut constitué par les bâtiments communaux et plus spécialement le nouveau hall de voirie. Situé dans le zoning industriel de Waremme sur le site de l’ancienne Carotte de Hesbaye, ce dernier avait fait l’objet le lundi précédent d’une visite des élus en marge de la commission des affaires générales. Racheté par la Ville, il doit faire l’objet d’importants travaux dont en l’espèce la réfection de la toiture, pour plus de 150 000 euros, et la mise en conformité électrique, pour plus de 50 000 euros.

Alors que la majorité socialiste a estimé nécessaire de disposer d’un tel bâtiment, jugeant par ailleurs les travaux prévus urgents, l’opposition ne l’a pas entendu de cette oreille. Et Raphaël Dubois (Waremme Ensemble) de faire remarquer que pas moins de 1,6 million d’euros ont déjà été investis dans ce bâtiment tandis que pour Lionel Henrion, " on ne s’engage pas en la matière dans la voie du durable ".