Gazette de Liége

Dans le but d'effectuer une approche spécifique en matière de bien-être des animaux, un policier dit de référence a été désigné au sein du service proximité de la police locale de Huy.

Cette cellule "bien-être des animaux" se propose, en fait, de répondre à cinq objectifs. Il s'agit de récolter toutes les bases légales en la matière et d'opérer des mises à jour. Mais la cellule a également pour objectif de conseiller les propriétaires d'animaux et de veiller à la prévention de manière générale. Mais l'un des buts poursuivis est aussi d'assurer le suivi d'une intervention tout en travaillant en collaboration avec différents partenaires.

Animaux de compagnie

C'est en fonction des cas vécus au cours des dernières années sur le territoire de la zone que la priorité est donnée aux animaux de compagnie ainsi qu'aux chevaux. En pratique, la cellule se propose de répondre à des questions qui touchent au quotidien. Des conseils concernant la prise en charge d'un animal abandonné, des conseils en cas d'achat et en cas de placement de puces seront donnés par l'inspecteur de liaison.

Reste que toute la problématique des chiens réputés dangereux est aussi à la base de la création de cette cellule qui constitue une première en province de Liège. Ces catégories seront reprises afin de conseiller les maîtres sur le port de la laisse et de la muselière.

Quoi qu'il en soit, c'est une initiative qui se confronte à la réalité des différents drames liés à la divagation des chiens qui ont été enregistrés ces dernières semaines à Huy mais également aux quatre coins de la province. Un phénomène qui revient de manière plus large au moment des vacances, qu'elles soient grandes, pascales, de carnaval, de Toussaint ou de Noël. (Belga)