Gazette de Liége

Voici une initiative qui aurait pu être utiles aux mineurs chiliens tout récemment délivrés et qui pourrait par ailleurs en intéresser plus d’un à l’aune d’une période hivernale qui commence déjà à faire sentir ses premiers effets. Cette initiative émane de la société Lucimed, cette "spin off" de l’ULg créée en avril 2005 et basée depuis deux ans au sein du zoning industriel de Villers-le-Bouillet.

Le champ d’activité de Lucimed : la luminothérapie, ce traitement médical qui consiste à exposer les yeux à une lumière d’intensité et de spectre lumineux spécifique proche de la lumière solaire de façon quotidienne et pendant une durée déterminée. La création de cette société qui emploie à l’heure actuelle cinq personnes a fait suite à trois années d’étude et de recherche au sein de l’ULg, et ce sous l’impulsion notamment du professeur Poirrier, responsable du laboratoire du sommeil du CHU de Liège.

Avec d’autres partenaires, et notamment une société de design, ce dernier a ainsi entrepris dès 2001 le développement d’un concept innovant en matière de luminothérapie. La volonté était de mettre au point un dispositif plus ergonomique et plus efficace que les systèmes déjà existants. Cet appareil, produit par la société Lucimed créée spécialement pour ce faire, porte le doux nom de "Luminette", soit une nouvelle technologie totalement innovante.

Cette "Luminette" a suscité l’intérêt de plusieurs partenaires privés parmi lesquels Jacques Tilman (SPRL Innov) et Emmanuel Delloye (Fonderie et Mécanique de la Sambre), lesquels ont cru au projet en y apportant un soutien financier indispensable. Ainsi que l’explique Jean Denys, le nouveau directeur commercial de Lucimed, "la commercialisation de la Luminette a débuté il y a deux ans mais ce fut un peu difficile au début car il a fallu mettre au point et adapter certaines choses".

Mais depuis lors, selon Emmanuel Delloye, l’administrateur-délégué de Lucimed, le succès commercial est tout doucement au rendez-vous pour ce nouveau produit décrit par ce dernier comme étant "de qualité". Et ce dernier de vanter les mérites de cette lunette destinée en premier lieu à combattre ce qui est souvent qualifié de "blues de l’hiver" ou, plus prosaïquement, de dépression saisonnière.

"La Luminette permet de pallier le manque de lumière et d’atteindre un niveau de luminosité dont l’effet bénéfique est lié à son action physiologique", explique Emmanuel Delloye. Et le "patron" de Lucimed de mettre également en avant l’effet thérapeutique de ce produit spécialement conçu pour avoir un effet optimal mais pour lequel il existe des contre-indications.