Gazette de Liége

Chaque année, lors de sa traditionnelle rentrée académique, l’Université de Liège décerne le titre de docteur honoris causa, sa plus grande distinction honorifique, à différents chercheurs, écrivains ou "Prix Nobel" s’étant distingués par leur carrière ou leur parcours exceptionnel. Bon, qui dit carrière exceptionnelle, dit également souvent longue (voire très longue) carrière, et il est vrai que les illustres invités mis à l’honneur sont souvent plutôt grisonnants.

Cette année, l’ULg, en collaboration avec la salle philharmonique de Liège et l’OPL, s’offre un coup de jeune, en "essayant de faire quelque chose d’original et d’unique", comme l’explique Julie Louis, attachée de presse à l’ULg. De fait, pour sa rentrée académique, le 17 septembre prochain, l’université honorera sept musiciens et compositeurs de renom, ainsi que les deux créateurs du "World Wide Web" en personnes, à savoir Sir Tomothy John Berners-Lee et Robert Cailliau.

Les jazzmen Ornette Coleman, saxophoniste et précurseur majeur du "free jazz", Robert Wyatt et son inimitable timbre de voix, Anthony Braxton, compositeur et improvisateur de renommée mondiale côtoieront ainsi Dick Annegarn, célèbre auteur-compositeur néerlandais, Frederic Rzewski ou encore Arvo Pärt. "Réunir tous ces grands noms de la musique, ensemble, le temps d’une soirée, ce sera exceptionnel", commente Julie Louis. Un hommage posthume sera également décerné à Henri Pousseur, figure liégeoise emblématique de l’histoire de la musique occidentale.

"Au-delà des qualités esthétiques de leurs œuvres respectives, ce qui rassemble ces sept artistes, c’est avant tout leur rôle de transmetteurs de savoir et de savoir-faire culturel et musical. Leur goût pour l’innovation, tout comme leur refus de confiner leurs créations à un seul genre ou à une seule tradition ne les ont pas empêchés de récolter un succès considérable auprès de leurs contemporains", souligne-t-on à l’ULg. "Mettant leur érudition et leur imagination au service du plus grand nombre, les artistes mis à l’honneur ont aussi brillé par leur intégrité morale, leur honnêteté intellectuelle et leur indépendance radicale par rapport à l’industrie musicale".

Tout un programme, qui débutera à 10h, avec deux conférences-débats simultanées, l’une sur le thème "Passeurs de musique", en présence des différents artistes, l’autre intitulée "Jusqu’où le web tissera-t-il sa toile ?", en présence de ses deux créateurs. À 20h, un concert clôtura la journée. La pianiste Geneviève Foccroulle et l’ensemble Musiques Nouvelles de Jean-Paul Dessy interpréteront les œuvres des artistes honorés. Ce concert, gratuit, sera accessible, dans la limite des places disponibles, à tous ceux qui en feront la demande à l’OPL.