Gazette de Liége

Le DVI et le le laboratoire de la PJ sont sur place pour identifier la victime

Ce mardi, un corps sans vie a été retrouvé dans les débris des maisons et du hangar qui ont subi un impressionnant incendie à Verviers.

Pour rappel, lundi vers 17 h , les pompiers de la zone Vesdre Hoëgne et Plateau ont été informés qu'un important incendie se déroulait au numéro 64 de la rue de Stembert.

A l’appel aux secours, une victime était annoncée. "Le feu a détruit 2 maisons en zone arrière ainsi qu’un petit hangar. La toiture d'une troisième maison est détruite et une annexe d’un 4ème bâtiment est touchée", précisaient les hommes du feu.

Lors du recensement des habitants, deux personnes, un brocanteur septuagénaire et son épouse, manquaient à l'appel. Cette dernière avait des difficultés à se mouvoir.

Les hommes du feu ont lutté pendant plusieurs heures pour maitriser l'incendie.

Le travail des secours était particulièrement ardu car il y avait énormément de gravas et le risque d'effondrement était important.

Une quarantaine de pompiers ont travaillé pendant plusieurs heures. Des habitants des maisons aux alentours ont dû être relogés.

Les pignons des bâtiments menaçaient de tomber. Il a été fait appel à une société spécialisée pour sécuriser les lieux.

Le DVI et le laboratoire de la PJ se sont rendus sur place pour poursuivre l'enquête. A la suite des recherches dans les décombres, un corps a été retrouvé mardi en fin de journée, mais n'est pas encore identifié.

Les travaux de recherches pour tenter de retrouver la deuxième victime et d'extinction se poursuivent.