Gazette de Liége  La part d’Horeca et la migration des commerces du centre-ville seront limitées.

Le collège communal de Verviers a remis vendredi un avis positif, mais conditionné, sur le permis d’implantation commerciale (PIC) sollicité par City Mall pour la construction d’un centre commercial de 29 000 mètres carrés en bord de Vesdre, projet vieux de quinze ans. Ce permis sera octroyé par la Région Wallonne.

Parmi les conditions inscrites par la Ville, en ce qui concerne la mixité commerciale, la part d’Horeca sera limitée à un peu moins de 1200 mètres carrés "en une seule unité afin d’y permettre l’implantation d’un food corner", explique Malik Ben Achour, échevin du commerce de Verviers (PS).

En termes de typologie d’achat, le permis va dans le sens de la demande puisque l’équipement de la personne concernera 80 % des enseignes pour 8 % aux loisirs. 6 % concerneront l’équipement de la maison et les six derniers pour cent seront consacrés à l’alimentation. Le collège a également limité la migration des commerces existants en centre-ville vers le centre commercial à 10 % de la surface nette soit 2225 mètres carrés. Cela concernera au total cinq enseignes puisque les migrations d’H&M et de Carrefour Express, sur base de leur surface nette actuelle, sont déjà acquises.

City Mall devra s’assurer d’une réaffectation, dans les deux mois et pour une période de deux ans, des cellules commerciales transférées au sein du centre commercial. "A défaut d’une telle réaffectation, la demanderesse devra financer l’aménagement des lieux de manière visuelle originale, tendant ainsi à atténuer l’effet de non-occupation, sur approbation de l’aménagement par la Ville et en concertation avec le propriétaire des lieux", souligne M. Ben Achour. City Mall devra également intégrer une structure de gestion désignée par la Ville afin de mettre sur pied une interface globale de promotion commerciale du centre-ville.