Gazette de Liége C’est ce qui ressort du débat RCF-LLB sur Visé où les taxes divisent.

Ce jeudi, nous étions très exactement, ainsi que rappelé d’emblée par l’animateur du débat politique organisé conjointement par RCF Liège et la "Gazette de Liége", à 171 jours des prochaines élections. Comme nous avons commencé à le faire il y a désormais près de deux mois, nous passons en revue les enjeux relatifs à plusieurs communes liégeoises et ce jeudi soir, c’était au tour de celle de Visé d’être au cœur du débat politique.

Face à face à cette occasion et alors qu’en coulisses, la liste citoyenne et écologiste Visons Demain a annoncé ses candidats aux huit places stratégiques : Viviane Dessart, échevine MR en charge de la Culture et du Tourisme, mais aussi Luc Lejeune, Premier échevin CDH et conseiller provincial, ainsi que Gil Simon, conseiller communal PS. Le premier sujet évoqué lors de ce débat qui fut au final relativement consensuel a eu trait à l’économie et au site de Liège Trilogiport. Si ce dernier est sur le territoire de la commune voisine d’Oupeye, Visé est également concernée au premier chef par cet investissement chiffré à 50 millions d’euros et censé créer 2 000 emplois.

À la question posée de savoir si ce projet ambitieux est un flop, Viviane Dessart a répondu par la négative. Et d’affirmer à l’instar des autres intervenants son soutien à "un projet important pour la Basse-Meuse dont l’appellation est reconnue". Ceci étant dit, elle comme Luc Lejeune reconnaissent des lenteurs, notamment en ce qui concerne la création d’emplois. Un autre aspect mis en avant a trait aux compensations environnementales obtenues par Visé comme ce fut le cas lors d’autres chantiers. Gil Simon estime quant à lui que toutes les conditions sont réunies afin que ce projet soit un succès et souligne qu’" il n’y a jamais eu un papier de cigarette entre les positions des différents partis ".

Après avoir mis en évidence la situation géographique de Visé dont il a comparé la forme au Chili, carrefour entre Liège et Maastricht, le thème du commerce, lié en l’espèce à celui du tourisme, a été évoqué sous l’angle de l’ouverture dominicale des commerces. Et Viviane Dessart, rappelant que c’est elle qui en avait eu l’idée, de qualifier cette expérience de succès tout en regrettant le fait que tous les commerçants ne se sentent pas concernés. "Le commerce est un fer de lance de Visé mais il souffre", estime de son côté Gil Simon, lequel se réjouit de cette initiative mais appelle à en avoir d’autres. "Nous avons des atouts importants à Visé qu’il faut mieux valoriser", juge ce dernier. Quant au taux de cellules vides, "il est meilleur que la majorité des villes de la même physionomie", à savoir entre 5 et 10 % si l’on en croit Luc Lejeune, lequel souligne qu’il convient de travailler sur des aspects tels que la mobilité (une ouverture d’un parking payant de 100 places est évoquée) afin d’améliorer encore l’attractivité du centre-ville.

Alors que Viviane Dessart a égrainé des chiffres en matière de culture, il fut ensuite question du quartier de Cheratte et de la réhabilitation du charbonnage du Hasard qui fait l’objet selon ses dires d’un "projet vaste" tandis que Luc Lejeune a mis en avant une "volonté de mixité". ‘Toute cette zone fait l’objet d’un "master plan" qui va permettre de redynamiser le quartier", estime ce dernier, insistant sur l’aspect lié à la mobilité et annonçant que le "master plan" sera bientôt soumis à un appel à intérêts. "Ce n’est qu’une première étape et il faudra voir comment on peut réaliser la deuxième phase dont le financement n’est pas acquis", a de son côté mis en évidence Gil Simon pour qui "le village a beaucoup souffert et a été délaissé par les autorités communales".Bruno Boutsen

Les déclarations rapportées dans cet article ont été recueillies au cours de l’émission "Le débat politique" réalisée jeudi en partenariat par RCF Liège et La Libre Belgique/Gazette de Liége. L’émission sera rediffusée samedi à 13h15 et dimanche à 18h15. RCF Liège se reçoit sur 93.8 FM en région liégeoise. On peut aussi écouter ou podcaster via https ://rcf.fr/actualite/rcf-la-libre-le-debat-politique. La semaine prochaine : Malmedy.