Gazette de Liége Depuis 2200 ans, ces soldats en terre cuite veillent sur le tombeau de Qin Shi Huang Di.

La société Europa 50 ne perd pas son temps : quelques semaines à peine après la clôture de l’exposition Dalí aux Guillemins - où elle a attiré près de 180 000 visiteurs -, ses responsables invitaient à la presse à découvrir un nouveau projet, appelé à se concrétiser ce prochain week-end : une présentation de la célèbre armée de terre cuite de Qin Shi Huang Di (259-210 av. J-C) et de l’héritage laissé par le premier empereur de Chine.

Il s’agit, il est vrai, d’une expo itinérante, clé sur porte donc, basée sur une collection de répliques de la société allemande All In One. Elles ont été réalisées sous licence du gouvernement chinois, à l’initiative d’un joaillier fasciné par les merveilles du site funéraire de Xi’an. Pas d’originaux, donc, comme on put en voir lors de la mémorable exposition "Trésors de Chine", au palais des Beaux-Arts de Bruxelles, au début des années 1980.