Gazette de Liége

Description Sur les trente-deux zones de secours qui ont été délimitées par arrêté royal en février 2009, six concernent la province de Liège.

Zone 1 : Berloz, Braives, Burdinne, Donceel, Faimes, Geer, Hannut, Lincent, Oreye, Remicourt, Verlaine, Waremme et Wasseiges.

Zone 2 : Ans, Awans, Bassenge, Beyne-Heusay, Chaudfontaine, Crisnée, Engis, Esneux, Fexhe-le-Haut-Clocher, Flémalle, Fléron, Grâce-Hollogne, Herstal, Juprelle, Liège, Neupré, Oupeye, Saint-Georges-sur-Meuse, Saint-Nicolas, Seraing et Visé. Celle-ci correspond à la zone de couverture de l’intercommunale d’incendie de Liège et environs à laquelle s’est associé l’ancien service communal d’incendie de Flémalle, composé majoritairement de pompiers volontaires.

Zone 3 : Amay, Anthisnes, Clavier, Comblain-au-Pont, Ferrières, Hamoir, Héron, Huy, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet, Tinlot, Villers-le-Bouillet et Wanze.

Zone 4 : Aubel, Baelen, Blégny, Dalhem, Dison, Herve, Jalhay, Limbourg, Olne, Pepinster, Plombières, Soumagne, Spa, Sprimont, Theux, Thimister-Clermont, Trooz, Verviers et Welkenraedt.

Zone 5 : Aywaille, Lierneux, Malmedy, Stavelot, Stoumont, Trois-Ponts et Waimes.

Zone 6 : Amblève, Bullange, Burg-Reuland, Butgenbach, Eupen, La Calamine, Lontzen, Raeren et Saint-Vith. Au départ, il avait été évoqué que cette sixième zone intègre également les communes de Plombières, Welkenraedt et Baelen. Mais il s’est avéré que le fait de lier les communes de la communauté germanophone à trois communes francophones poserait un problème au niveau de la tutelle mais aussi sur le plan linguistique. Il convenait donc de maintenir les neuf communes de la communauté germanophone dans la zone 6 et de joindre les trois communes francophones à la zone 4. (J.Def.)