"A venir" pour Tintigny

M. VDM. Publié le - Mis à jour le

Namur-Luxembourg

Situation quelque peu folklorique, à Tintigny, pour les prochaines élections communales puisque la majorité sortante pourrait être la seule liste en lice, liste qui vient d’être présentée. Un certain suspense plane toutefois, car il se murmure que les socialistes pourraient entrer dans l’arène.

Sans illusions ? Peut-être, vu l’ambition affichée par la majorité sortante : "Nous espérons obtenir au moins 9 élus sur 13", indique sans détour le bourgmestre sortant, Benoît Piedboeuf. Qui, il est vrai, peut avoir une confiance certaine, sa majorité ayant déjà deux mandats derrière elle sous sa forme actuelle, et même quatre si l’on considère son évolution depuis vingt-quatre ans. De plus, la liste rassemble des candidats de tous bords : sans carte, MR, CDH et PS. Pas d’Ecolo déclaré, toutefois. "Comme aucune liste Ecolo ne semble se profiler, on peut penser que les Verts sont satisfaits de notre politique engagée en matière d’environnement et de développement durable", ironise le bourgmestre.

Plus surprenant, la liste change de nom. "Ensemble Vers l’Avenir" disparaît au profit de "à venir". Simple question de cohérence, à en croire les candidats et candidates. "Nous avons le sentiment d’être dans l’Avenir que nous annoncions il y a six ans parce que nous avons réalisé la totalité de notre programme 2006 et même bien plus. Nous voulons dès lors présenter ce qui est "à venir", ce que nous voulons concrétiser dans les mois et années à venir, à partir de ce que nous avons déjà semé."

Le rajeunissement est aussi à l’ordre du jour, avec une liste dont la moyenne d’âge est de 41 ans, avec notamment deux jeunes de 22 ans. Ce qui fait dire à Benoît Piedboeuf qu’il "est gai de se faire pousser par des jeunes, en prouvant au passage que nous n’avons pas fait le vide derrière nous". Tout le Collège, les trois conseillers et le président du CPAS se représentent, et accueillent cinq nouveaux candidats.

Côté projets, "à venir" entend continuer à développer des projets structurants pour la commune, "pour lui donner un véritable avenir prospère, serein et maîtrisé". Renforcer, donc, ces projets structurants - et en mettre de nouveaux en œuvre - qui ont vu l’émergence d’une zone d’activité économique déjà complète et qui va s’agrandir, d’un pôle social, d’écoles adaptées, d’un pôle médical (Tintigny accueille déjà le poste médical de garde et caresse l’idée de créer un poste de jour), de partenariats multiples, etc. Le tout avec un très fort aspect intergénérationnel, une attention marquée pour les personnes dépendantes, le logement pour tous, etc.

Publicité clickBoxBanner