Namur-Luxembourg

"Peu importe les tailles différentes, Namur et Bordeaux sont deux villes avec de nombreux points de convergence", a déclaré le président de Bordeaux-Métropole et maire de Bordeaux, Alain Juppé, lors d'une conférence de presse organisée mercredi, dans le cadre des 30 ans de l'asbl Namur-Europe-Wallonie (NEW) et de sa venue pour une conférence publique à l'UNamur. 

En quelques années, la ville de Bordeaux est devenue une ville de référence en matière d'attractivité sur l'échelle internationale et ce, grâce à une dynamique "audacieuse et volontariste de redéploiement urbain de sa ville", aujourd'hui source d'inspiration pour la capitale wallonne.

"Bordeaux et Namur sont deux villes avec un attachement important à l'histoire, au patrimoine et à la culture", a rappelé le maire de Bordeaux en faisant notamment référence au patrimoine matériel et immatériel très riche des deux cités. La présence d'une université, "facteur de développement considérable", mais aussi d'un fleuve sont également des facteurs communs. Enfin, l'utilisation des nouvelles technologies et la valorisation de celles-ci sur le territoire font également partie des similitudes relevées.

Pour rappel, les deux villes sont très actives dans le cadre de la francophonie numérique menant récemment à la création de l'EFAN (Ecosystème Francophone des Acteurs du Numérique), dont le BEP et le KIKK Festival sont les partenaires namurois. Enfin, Namur et Bordeaux sont toutes deux jumelées avec la ville de Québec au Canada.

L'anniversaire de NEW pour lequel le maire donnera une conférence publique à l'UNamur à 18h30 sera néanmoins quelque peu perturbé par des militants du PTB souhaitant dénoncer la création de l'asbl pour laquelle la Ville verserait 383.000 euros par an pour la promotion de la capitale, et ce, "au détriment d'autres besoins". Par ailleurs, le PTB dénonce la venue d'un politicien ayant été condamné dans une affaire de financements occultes en 2014 et le paiement de son voyage.

Les militants se rassembleront à 18h00 devant l'auditoire Vauban, mais n'ont cependant pas l'intention d'empêcher le maire de s'exprimer.