Namur-Luxembourg Même si le disque modèle ancien est placé sous le pare-brise, il n’a aucune valeur.

Brigitte de Faulx-les-Tombes a eu une très mauvaise surprise la semaine dernière. "Comme d’habitude, je vais nager une heure à la piscine de Jambes. Je me gare dans un endroit autorisé et je place mon disque de stationnement."

Après ses longueurs, la sexagénaire a eu la mauvaise surprise de voir un ticket sur son pare-brise. "J’ai eu un procès-verbal sans avertissement alors que j’étais dans une zone bleue et avais affiché mon disque réglementaire… Motif : disque non conforme ! Je ne savais même pas qu’ils avaient changé !", s’exclame-t-elle.

Brigitte s’étonne de la sévérité : une contredanse alors qu’elle a bien mis un disque. "J’ai envoyé un mail à la Ville le jour même pour expliquer et contester, mais je n’ai pas encore reçu de réponse", peste-t-elle.

Renseignements pris à l’administration, cela fait plusieurs années que les disques règlementaires ont changé de modèle. La période de tolérance et d’information est écoulée et la procédure veut que l’agent constatateur impose la redevance de 13 euros (une demi-journée) aux contrevenants. Brigitte recevra une réponse à son mail, la Ville lui répondra en lui donnant l’information, la photo du disque et l’article du règlement communal concerné, mais rien n’y changera : les 13 euros resteront dus. Même si personne ne doute de sa bonne foi, nul n’est censé ignorer la loi…

"L’agent constatateur ne peut pas faire d’exception sur place, il n’y a pas d’avertissement possible et l’administration ne peut pas annuler la redevance si elle est contestée par les citoyens, même s’ils sont de bonne foi, au risque de faire de la discrimination entre eux", nous explique-t-on au service concerné.

La seule contestation possible peut se faire devant un tribunal, une fois les diverses étapes passées (rappel, mise en demeure, huissier), mais cela en vaut-il la peine ? Chaque année, plusieurs automobilistes se voient imposer la même redevance à cause d’un disque de stationnement qui n’est plus conforme : un lecteur averti épargnera 13 euros…

© D.R.