Namur-Luxembourg

Les skieurs dévalaient toujours les pentes enneigées, lundi, à La Baraque de Fraiture (Vielsalm). Malgré le redoux, les conditions restaient bonnes pour la glisse sur les pistes de ski alpin et de luge. Les pistes de ski de fond, elles, n’étaient plus praticables.

"La couche de neige d’environ 30 centimètres est suffisante pour le ski alpin", a souligné Wim, de Bruxelles. "Mes deux enfants ont congé et nous en profitons une dernière fois avant la fermeture."

Ce 21e jour de glisse, plus calme, a été apprécié par les amateurs de sports d’hiver qui craignent de devoir faire la file à la location, au remonte-pente et à la cafétéria.

"La pratique du ski alpin est plus agréable aujourd’hui qu’un week-end de grosse affluence. Au chalet de location, nous avons été tout de suite servis", a relevé Jan, de Louvain. Cette année, l’affluence exceptionnelle n’a, en effet, pas été simple à gérer, surtout le week-end. "L’enneigement a été très bon pendant trois semaines", explique Michel Detaille, le directeur de l’ASBL Pistes de ski de La Baraque de Fraiture. "Les 14-15 et 21-22 janvier, ils étaient plus de 7 000 visiteurs. Le week-end dernier a été plus calme."

Déjà mieux que l’an dernier

En termes de fréquentation, le premier bilan de la saison est, selon le gestionnaire, vraiment très bon. "Nous totalisons déjà 21 jours d’ouverture, soit le même nombre de jours que la saison précédente, mais le nombre de skieurs est déjà beaucoup plus élevé. Aux 14 000 locations de ski alpin s’ajoutent environ 8 000 pour le ski de fond. Nous avons accueilli environ 5 000 personnes de plus par rapport à l’an dernier."

Selon l’exploitant, la différence s’explique par la qualité de l’enneigement et la période, plus propice. Ce mardi, le centre de ski est fermé, mais tous les espoirs sont permis pour la suite…