Namur-Luxembourg Les candidats MR sont démunis : leur programme par quartier n’a pas été distribué à Salzinnes et la Citadelle.

Dans une campagne électorale, il y a différents types de tracts qui arrivent dans nos boîtes aux lettres : les programmes du parti pour la ville, les courriers personnalisés, mais aussi les tracts qui s’adressent à des quartiers précis. 

Ces derniers sont souvent les derniers à arriver. Quatre candidats MR sont à la fois, en colère, déçus et bien démunis : leur tract commun n’a tout simplement pas été distribué par Bpost. "Avec mes amis Etienne Nahon, Romain Claes et Samuel Racanelli, on vous avait préparé un beau dernier tract, pas seulement avec nos jolies bouilles, mais aussi et surtout avec nos propositions pour notre quartier", annonce le chef du groupe MR sur les réseaux sociaux en invitant les lecteurs à partager le programme en question. "On ne sait pas dans quelle mesure exactement, mais ça touche des milliers de personnes qui n’ont pas eu accès à notre programme pour Salzinnes et la Citadelle notamment", explique le jeune candidat Romain Claes.

Une erreur impossible à rattraper : les élections sont ce dimanche et le tract arrivera sans doute lundi. "Non seulement on passera pour des idiots, mais le préjudice est irréparable. On a attendu vendredi après-midi pour faire le constat, au cas où une deuxième tournée devait être organisée, mais personne ne semble avoir reçu notre programme pour ces quartiers." Même si Bpost rembourse et indemnise, il est impossible de réparer cette grosse bourde. Même si le facteur passait ce samedi ou si les candidats arrivaient à faire imprimer une nouvelle salve à distribuer en masse ce samedi. 

"C’est trop tard car personne ne va ouvrir sa boîte aux lettres le samedi", regrette celui qui figure pour la première fois sur la liste MR et épingle le prix exorbitant du service de distribution. On apprend que le CDH serait aussi touché par des problèmes de distribution, dans une moindre mesure semble-t-il.