Namur-Luxembourg

Médaille d'or au salon Eurêka, dans les années nonante, pour son Carlor's Heating, un système de préchauffage pour moteurs diesel, le Salmien Jean-Claude Carlens est aujourd'hui à la tête d'une société qui a le vent en poupe. Son carnet de commandes est bien rempli ! "La création de la SA Carlor Engineering remonte à octobre 2000, rappelle-t-il . En 2002, l'entrée du groupe Kauffman nous a permis de poursuivre les investissements nécessaires et la gamme de produits s'est élargie."

Conçu à la demande du marché canadien, le Thermocar est à présent commercialisé chez nous. D'une réalisation plus simple que le Carlor's Heating, il est vendu à un prix très compétitif (à partir de 189 €) et s'installe facilement.

Il est, dès lors, davantage destiné au grand public. Les principaux composants restent pourtant identiques. "Les études réalisées par l'université de Liège, en collaboration avec la DGTRE (Direction générale des technologies, de la recherche et de l'énergie), ont démontré que ce préchauffage permet non seulement le démarrage par temps froid mais aussi et surtout la réduction de la consommation de carburant et de l'émission de polluants. Durant les premiers kilomètres, la pollution est réduite de 50 pc !" Un investissement de 150000 € a été consenti pour produire le Thermocar. Quelque 600 pièces sont déjà sorties de la petite chaîne de production installée sur le site de l'ancienne caserne de Rencheux.

Objectif ? Atteindre une production annuelle de 5 000 pièces. La sous-traitance a été confiée à l'Entreprise de Travail Adapté Les Hautes Ardennes. Le site d'exploitation de Remouchamps occupe 4 personnes.

La société qui exporte 85 pc de sa production, planche actuellement sur un modèle adapté aux biocarburants. "Il est très important de sensibiliser l'opinion publique à la protection de l'environnement, conclut l'inventeur. Au Canada, les gens qui équipent leur voiture pour réduire la pollution reçoivent une prime. En Belgique, rien n'est fait. C'est regrettable..."