Namur-Luxembourg

Jean-Claude Dinant, directeur de l'école Sainte-Catherine de Tamines est écoeuré. Son établissement vient encore une fois d'être vandalisé. "C'est la quatrième fois en quinze jours que l'on saccage littéralement mon bureau, explique-t-il. Depuis septembre, l'école à été vandalisée neuf fois. On versait de la peinture dans les classes, on écrasait des pommes au mur. Maintenant, ils s'attaquent à mon bureau. Je pense qu'ils cherchent de l'argent." L'établissement a été vandalisé samedi et dimanche soir. "Dimanche après-midi, j'avais nettoyé les débris de verre laissés par leur intrusion, poursuit le directeur. Et lundi matin, la vitre était de nouveau cassée et j'ai trouvé des traces de pas dans le bureau. C'est écoeurant. Je ne comprends pas un tel acte comme la plupart des professeurs de l'école d'ailleurs." Le témoignage d'un voisin indique qu'il s'agirait d'une bande de jeunes âgés entre 14 et 15 ans. L'enquête est en cours.