Namur-Luxembourg La société a signé un accord de distribution exclusive pour 4 produits.

La société namuroise Vésale Pharma, spécialisée dans la recherche et le développement de solutions probiotiques innovantes, a conclu un partenariat avec l’entreprise indienne Morepen Laboratories pour la distribution exclusive de quatre de ses produits, ont annoncé les deux entreprises à New Delhi dans le cadre de la visite d’Etat en Inde.

Le chiffre d’affaires de ce contrat de cinq ans est estimé pour l’instant à 4,5 millions d’euros pour les trois premières années mais pourra être revu à la hausse à raison de 20 % par an par la suite, indiquent Vésale Pharma et Morepen Laboratories.

L’accord prévoit dans un premier temps la distribution exclusive sur le marché indien par Morepen du Bacilac Infantis, Bacilac ORS, Bacilac Forte et Cibalax, quatre produits phares de Vésale Pharma. Le marché émergent des probiotiques en Inde représente quelque 135 millions d’euros et enregistre une croissance de 15 % par an, a précisé Varun Suri, CEO de Morepen, lors d’une interview accordée à Belga à New Delhi. "Nous sommes très heureux de travailler avec Vésale Pharma, une entreprise à taille familiale."

"Accentuer le pôle de leader en recherche et développement sur les probiotiques, asseoir notre position sur le marché mère et accroître notre visibilité et notre crédibilité sur les marchés internationaux, sont les trois axes majeurs de l’activité de Vésale en 2016 et 2017", commente de son côté Jehan Liénart, CEO de Vésale Pharma.

Vésale Pharma, basée à Eghezée, a inauguré en décembre dernier son bureau de représentation à New Delhi avec l’assistance de l’Agence wallonne à l’exportation (Awex), afin d’étudier le marché des probiotiques en Inde. La société namuroise a également récemment créé une filiale au Texas en vue d’un programme de recherche qu’elle mènera en collaboration avec l’université Texas A&M. Dernier-né de ses recherches, le traitement de la société contre la maladie du Muguet, mycose bucco-linguale qui touche environ 1 million de personnes, a été lancé en Belgique l’année dernière. Au 1er semestre 2017, le chiffre d’affaires de l’entreprise qui occupe une quarantaine de personnes a bondi de 32 % par rapport au 1er semestre de 2016.