Namur-Luxembourg

Suite à l'explosion au gaz qui est survenue mardi soir à Bastogne, on en sait davantage sur l'état d'une jeune fille qui est passée devant la maison à ce moment et a été soufflé. Elle est soignée aux grands brûlés à Charleroi.

Sa famille publiait ceci sur Facebook cette nuit: "Les nouvelles de Charlyne sont encourageantes. Elle est brûlée à 10 %, elle a des centaines de coupures dont quelques une plus importantes et le fémur cassé. Mais sont pronostic vital n'est pas engagé. L'opération est prévue à 7h et ils devraient la garder sous anesthésie sans savoir pendant combien de temps (le moins possible). Merci à tous pour votre soutien et vos messages. Son papa, sa maman et son frère et soeurs."



Trois personnes se trouvent toujours entre la vie et la mort à l'issue de la violente explosion survenue mardi soir au n°13 de la rue Joseph Renquin à Bastogne. L'une d'elles a été grièvement blessée par l'explosion alors qu'elle passait devant l'habitation. Les deux autres se trouvaient dans l'immeuble. D'après le parquet du Luxembourg, leur pronostic vital était toujours engagé mercredi matin.

Au total, neuf personnes ont été transférées vers les hôpitaux, blessées ou en état de choc. Deux familles ont dû être relogées, précise la Ville.

Un dossier a été ouvert auprès du parquet pour déterminer les circonstances exactes de l'incident. A priori, une bonbonne de gaz pourrait être à l'origine de l'explosion, indique le magistrat de garde. Le procureur du Roi Damien Dillenbourg descendra sur place avec un expert dans le courant de la journée.

La circulation à proximité des lieux a été rétablie, indique la Ville de Bastogne mercredi matin. Le périmètre a été sécurisé. 

© Martin
© Martin