Namur-Luxembourg

L'importante fuite d'eau qui paralyse une partie du territoire communal de Namur depuis mercredi soir a été colmatée à vendredi matin à 5h30. Depuis, les équipes travaillent à la reconnexion du réseau de distribution qui se rétablit progressivement depuis ce matin.

De nombreux foyers qui ont été privés d'eau depuis mercredi soir ont désormais retrouvé l'eau potable courante. "Il reste encore quelques poches d'habitation dépourvues d'eau à cette heure dans les quartiers du Sart-Hulet, de Géronsart et une partie d'Erpent", précise la Ville.

Pour ces zones, un retour à la normale est prévu dans le courant de l'après-midi, tandis que les autres zones impactées, dont Loyers, Wierde et Naninne devraient être intégralement pourvues en eau courante pour midi.

Néanmoins, la SWDE rappelle que si certaines personnes restaient confrontées à des difficultés aiguës nécessitant un approvisionnement d'eau urgent d'ici la normalisation de la situation pour tous, elles sont invitées à se manifester au 112.

Le bourgmestre de Namur a quant à lui mis un terme au Comité de coordination communal et à la phase communale du plan d'urgence déclenché jeudi matin.

Causes et compensation

À l'origine de la fuite, une fissure dans les conduites situées dans la rue de Dave. Une combinaison de facteurs, dont l'usure, la fragilité des conduites et les vibrations dues à son emplacement sous une route fréquentée, a été déterminante. "Nous excluons cependant le gel, et ce, au vu de sa position, située sous deux couches de béton", a indiqué la SWDE.

Malgré les lourdes conséquences que cette fuite a pu engendrer, aucune compensation financière n’est prévue par la Ville. La commune explique avoir déjà tenté, suite à d’autres problèmes liés à des travaux il y a plusieurs années, de fixer des compensations financières en cas de dommage, mais cette demande n’avait pas été approuvée, dû à la difficulté notamment de déterminer une zone précisément touchée.