Namur-Luxembourg

L’actuel conseiller provincial chef de groupe PS, Dominique Notte (59 ans) briguera un nouveau mandat à la province en menant la liste socialiste lors des prochaines élections.

Conseiller provincial depuis 1987, échevin et puis bourgmestre de Gembloux, Dominique Notte accéda en juin 2004 à la fonction de député-provincial en succédant à Roger Bastin. « La volonté du PS étant d’avoir un représentant par commune, il nous est apparu incontestable de désigner Dominique Notte pour représenter Gembloux tout en menant la liste », a indiqué le président de la cantonale de Fosses et de Gembloux, Vincenzo Maniscalco. En effet, chacune des huit communes (Floreffe, Gembloux, Mettet, Jemeppe-sur-Sambre, Sambreville, Sombreffe, Profondeville et Fosses-la-ville) formant le district sera représentée par un candidat, à l'exception de Sambreville qui cumule deux candidats.

Spécialistes des questions hospitalières et socio-sanitaires, Dominique Notte est le seul conseiller PS à se représenter cette année. Il s’entoure néanmoins de huit autres candidats, dont la plupart ont déjà une expérience communale, en qualité d’échevin ou de conseiller. Parmi ceux-ci l’échevine sambrevilloise Carine Daffe (2e) et l’échevin jemeppois, Christophe Sevenants qui poussera la liste.

En cinquième position, on découvre également Camille Maniscalco (43 ans), président local de la CGSP, qui n’est autre que le fils du président du Canton.

Les ambitions du PS sont multiples, dont celle de se maintenir à trois sièges, voire d'en obtenir un quatrième, mais aussi "une volonté de rééquilibrer les choses, car ces six dernières années ont été consacrées beaucoup à la ville de Namur", a expliqué Dominique Notte. "Il est important d'avoir une juste répartition des moyens", a-t-il ajouté. Défendre le niveau de pouvoir provincial sera également un thème de la campagne menée par les socialistes provinciaux.

Dix grandes priorités ont été formulées par le parti parmi lesquelles, la lutte contre la pauvreté, une accessibilité renforcée à la culture, à l'enseignement et à la santé pour tous ainsi que la promotion des valeurs de la gauche