Namur-Luxembourg Dans la lutte pour le pouvoir entre le CDH et le MR, les socialistes auront un rôle clé à jouer.

Le groupe Gestion et Service, au pouvoir à Houffalize depuis trente ans, décrochera-il à nouveau la majorité absolue aux élections communales de 2018 ? C’est l’objectif que s’est fixé le bourgmestre Marc Caprasse (CDH) qui devrait prendre la tête de cette liste à la dénomination inchangée.

Les libéraux de L’essentiel entendent bien lui barrer le passage et provoquer un renversement de majorité. "En 2012, nous étions à 11 voix près mais en totalisant les suffrages de notre groupe et ceux d’Alternative, se souvient Claude Philippart (MR). Sans le groupe de José Guillaume (PS), il nous manquait 500 voix. Cela dit, avec les renforts qui s’annoncent, on y croit. Nous repartons pour gagner en visant le mayorat."

Un engagement commun sur le plan social

Quant à savoir qui briguera les fonctions mayorales, de Claude Philippart ou Bernard Deumer, la décision n’a, dit-il, pas encore été prise. Dans cette lutte pour le pouvoir, les socialistes auront un rôle clé à jouer. Ils pourraient, en effet, faire pencher la balance dans un sens ou dans l’autre.

"Je ne souhaite plus revivre les difficultés, rencontrées en 2006 et en 2012, pour trouver des candidats qui souhaitent s’investir, indique José Guillaume. Je partage l’analyse de la majorité dans 95 % des dossiers. Nous avons en commun, notamment, de nous engager sur le plan social. J’ai proposé au bourgmestre de rejoindre son groupe, avec d’autres socialistes, comme Leonel Lesage, en posant mes conditions. Lors de la récente rencontre avec quatre membres du collège, ils n’étaient pas tous d’accord. Si les négociations échouent, je lancerai ma propre liste."

Comme José Guillaume, sa colistière d’Alternative, Christine Cuvelier (Ecolo) attend que le groupe de la majorité se positionne. "Je serai candidate mais je ne sais pas encore sur quelle liste, avoue l’écologiste. Si José Guillaume rejoint Gestion et Service, j’envisage de créer une liste citoyenne avec Jean-Noël Wathelet."

La décision de la majorité , attendue à la fin du mois de janvier, a été reportée à la semaine prochaine.