Namur-Luxembourg

Pour réagir à la suppression du bureau de poste de Han-sur-Lesse, des riverains avaient décidé de partir vers Rochefort pour "démonter" le bureau de poste de Rochefort. Si l'action a été peu suivie et que la poste de Rochefort est toujours debout, le problème de la suppression de plusieurs bureaux sur le territoire de la commune est lui bien réel. L'idée de démonter le bureau de poste de Rochefort provient d'un habitant de Han, Auguste Golinveau, qui était candidat à la succession d'Amand Dalem, gouverneur de la Province. "La fermeture du bureau de Han montre une fois de plus que l'on essaie de détruire le monde rural. Han, c'est 600 000 touristes par an, dont beaucoup de Hollandais qui viennent toucher leurs chèques à la poste."

Le bureau de Han est fermé depuis le 1er février. Soit un an après celui de Jemelle. "Nous avons essayé de maintenir le bureau de Jemelle mais la poste ne veut rien entendre et s'en tient à ce qui a été décidé dans son plan de gestion : 1 seul bureau de poste par commune et l'ouverture de points poste", explique le bourgmestre François Bellot. "Le bureau de Jemelle a été fermé mais aucun point poste n'a vu le jour, le plus proche est à On. En ce qui concerne Han, nous voulons l'ouverture d'un point poste le plus rapidement possible. Cependant, celui-ci n'assurera pas le service d'opérations financières, ceci, alors qu'il n'y a même pas de distributeur de billets à Han !"