Namur-Luxembourg Jeudi soir, le conseil communal a approuvé la construction d’un hôtel de haut standing.

Après plus d’une demi-heure de palabres, le conseil communal a validé la décision de vendre un terrain et un bâtiment à la société immobilière d’investissement belge Bricks&Leisure. Ledit bien est situé le long de la Semois, juste en face du château fort et du supermarché Colruyt. "La commune se félicite de recevoir 82 000 euros pour cette vente. Il faut savoir que nous cherchions une solution depuis vingt ans pour tenter de faire quelque chose de cet espace. Aujourd’hui, la majorité est contente, car le nouveau propriétaire construira un hôtel de haut standing", commente André Defat, le bourgmestre.

Il faut savoir que 75 % du terrain appartient à l’Intercommunale Idelux et que celui-ci doit d’abord être dépollué avant d’entamer les travaux. Ces frais - qui peuvent monter jusqu’à plus de 150 000 euros - seront entièrement supportés par Idelux Projets publics.

Premiers coups de pioche

Quel est le projet de Bricks&Leisure ? "Cette société est spécialisée dans la conception d’hôtels et elle travaille avec les grands groupes hôteliers en Europe. Dans notre cas, nous voulions obtenir quelque chose de qualité à Bouillon. Il en va de notre image de marque. Dès lors, ils construiront un hôtel de luxe. A ce jour, on ne sait pas encore si ce sera un trois ou un quatre étoiles. Ni si ce sera un hôtel de type Accor, Ibis ou un spa Balmoral quatre étoiles (comme à Spa). Mais ce sera probablement quelque chose d’identique à ce dernier", poursuit-il.

Durant le vote, il y a eu cinq abstentions. L’opposition n’était pas contre ce projet mais regrettait que la commune n’ait pas davantage communiqué sur les détails. "On le découvre maintenant. Je ne pense pas que le secteur horeca et les commerçants ont été écoutés", notait André Gobert.

Les premiers coups de pioche sont attendus à la fin de l’année 2019. Le coût total pour la construction de cet hôtel avoisinerait les dix millions d’euros. Un parking souterrain d’une capacité d’environ 90 places sera créé et sera accessible au public (libre/payant). Une quinzaine de places de parking seront aménagées en surface. Grâce à ce projet, Bouillon souhaite attirer une nouvelle clientèle dans sa jolie commune.