Namur-Luxembourg

On ne change pas une formule qui continue à gagner!» Jacquie Chenoy, échevin de la Jeunesse à la Ville de Namur sait de quoi il parle: le Théâtre de Verdure de la Citadelle de Namur accueillera ce 24 juin, pour la 22 éme année consécutive, le Festival Verdur Rock. Ce qui fait de cet événement le plus ancien festival de Wallonie.

Et cette formule qui gagne est simple, ou plus exactement mixte: ajouter au concept du festival en tant que tel, un concours jeunes talents. Un autre aspect non négligeable est la gratuité de ce festival. Ainsi, dès 11 heures, se produiront les 5 groupes finalistes, sélectionnés début mai parmi 144 candidats. À partir de 15 heures, 7 groupes belges et internationaux se succéderont jusqu'aux petites heures de la nuit. «Pour la programmation, nous avons joué sur l'éclectisme et la modernité», commente l'échevin namurois, «notre souhait est également d'offrir un meilleur accueil aux spectateurs». Et pour ce faire, le site du Théâtre de Verdure sera nouvellement aménagé, ce qui devenait une nécessité.

Nouveautés nécessaires

«La principale nouveauté, cette année, est d'ordre logistique», explique Philippe Gayet, coordinateur. Car fort de son succès, le festival a attiré l'an passé 8 000 personnes. Mais cet écrin magnifique qu'est l'amphithéâtre de la Citadelle ne peut accueillir qu'environ 5 000 spectateurs. Il fallait donc résoudre le problème. «Deux entrées sont prévues, l'une sur le haut du site, vers le château de Namur, et l'autre s'ouvre sur l'esplanade, en bas du site», décrit Philippe Gayet, «les spectateurs y seront fouillés avant de rejoindre le village d'accueil aménagé à chaque entrée».

Les bars sont, cette année, placés dans ces espaces, à l'extérieur de l'amphithéâtre et sont accompagnés de stands de nourriture. Et le spectacle ne se limite pas à la scène puisque des animations permanentes sont organisées dans ces deux villages d'accueil. La fanfare Soulaya déambulera dans toute la partie supérieure du site, et l'espace Carte Postale, micro-label belge indépendant, présentera ses coups de coeur dans une tente de 72 mètres carrés située près de l'esplanade. Il sera également aisé de passer d'un village d'accueil à l'autre, grâce à une passerelle aménagée à cet effet.

Eclectisme et modernité

«On essaye de contrôler les contraintes et tant que c'est possible, le festival se déroulera au Théâtre de Verdure», commente l'échevin de la Jeunesse, «car nous avons un attachement viscéral à ce site».

Si le festival namurois doit son succès en partie à son cadre étonnant, sa programmation y est également pour beaucoup. En première partie, les finalistes du concours: le quintet liégeois Airport City Express, le groupe rock bruxellois Talkshop, The Only Room, aussi de Liège, et de Wanze, le groupe plus hip-hop Hole-Stars. Enfin, le dernier groupe à se produire sur la scène, vers 14 heures, est namurois: Camping Sauvach. Vient ensuite le festival proprement dit qui débute avec le groupe canadien Makak. Baum, vainqueur du concours l'an passé, et le groupe français Percubaba précéderont le très attendu Rinôçérôse, prévu initialement en fin de soirée. Why?, les belges Malibu Stacy et enfin, le Peuple de l'Herbe clôtureront ce festival en beauté.

Web www.verdur-rock.be

© La Libre Belgique 2006