Les Hottolfiades au grand air

N. Dz Publié le - Mis à jour le

Namur-Luxembourg

C’est le plus grand rassemblement de montgolfières en Wallonie. Un grand spectacle ! Les 25 et 26 août, Hotton retrouve le traditionnel rendez-vous des Hottolfiades. Cinq vols se dérouleront, le samedi et le dimanche. D’ordinaire, les organisateurs, à savoir le syndicat d’initiative et le Belgian Balloon Club, acceptent une trentaine d’engins.

" Nous sommes victimes de notre succès ", indique Vincent Demelenne, une des chevilles ouvrières de l’événement. " Nous ne pouvons pas refuser à des pilotes fidèles une inscription. "

Résultat ? Il y aura dans le ciel hottonnais plus de 40 montgolfières. Elles s’élanceront toujours de l’île de l’Oneux, même si l’espace est limité. "Le site a un cadre extraordinaire, avec l’Ourthe, etc. Les pilotes adorent décoller de cet endroit. Et puis, avec les arbres, il protège les ballons du vent", ajoute Vincent Demelenne.

Les Hottolfiades permettent aussi à de nombreuses personnes de se payer un baptême de l’air. Pour la première fois, lors de chaque vol, une personne à mobilité réduite s’envolera grâce à une nacelle entièrement équipée pour ce faire. L’idée avait été lancée l’an passé par Vincent Demelenne. " Nous avions loué une nacelle venant de France ", précise-t-il.

L’initiative a séduit, notamment le député provincial au Tourisme, René Collin. " Nous menons toute une politique tourisme-handicap pour ouvrir l’accès de lieux d’hébergement, d’attractions... ", indique le député. Son département a financé pour partie l’acquisition d’une nacelle adaptée. Dont coût, 17 500 €. "Elle comprend une porte et un siège, type rallye. La personne à mobilité réduite est sanglée et il n’y a aucun risque pour elle", souligne Vincent Demelenne.

Jonathan Pirothon, de Soy, a été le premier à l’essayer, ce week-end, avec son père. L’adolescent a apprécié le voyage puisqu’il a demandé quand il pouvait recommencer

Publicité clickBoxBanner