Namur-Luxembourg

Dopé par les scores obtenus aux élections communales, le groupe Ecolo de Namur est déjà en selle pour les législatives du printemps prochain. Mercredi, à l'occasion des voeux, les Verts ont défini leurs objectifs de campagne autour de trois pôles. Un : la lutte contre le dérèglement climatique et le défi énergétique. Ce dernier enjeu passera par une économie de l'énergie dans les collectivités publiques, l'adoption des énergies vertes pour réussir Kyoto et le recours à une mobilité douce.

Deux : l'emploi et la solidarité, particulièrement par rapport aux femmes isolées, aux personnes plus âgées et résidents dans les bassins les plus défavorisés de la Province (Sambreville et Andenne), d'où la volonté d'Ecolo de favoriser les filières de l'emploi durable.

Et enfin, la participation et la gestion rigoureuse et efficace des affaires publiques. Les têtes de listes sont d'ores et déjà connues. Il s'agit de Claude Brouir de Spy, actuellement secrétaire fédéral, d'Emily Hoyos de Profondeville et de Georges Gilkinet, d'Assesse, l'actuel secrétaire régional pour l'arrondissement de Namur. Objectif : redonner à Ecolo le poste de parlementaire fédéral "qu'il n'aurait jamais dû perdre dans la province, berceau de l'écologie politique. Nous ambitionnons de nous rapprocher le plus possible de la place de 3e parti de la Province qui fut celle d'Ecolo lors des législatives de 1999", explique Georges Gilkinet. Ecolo Namur se plaît à tirer le bilan positif des communales 2006. "Le scrutin de 2000 avait permis une véritable percée d'Ecolo qui avait triplé sa représentation. En 2006 nous comptions conforter ce résultat. Or le scrutin a dépassé largement cet objectif. Alors qu'en 2000, nous sommes passés de 10 à 29 élus, nous en avons gagné 9 supplémentaires en 2006."

Ecolo a des élus dans 15 communes. "Avec nos participations à Namur, Gembloux, Floreffe, Sombreffe, c'est plus de la moitié de la population de l'arrondissement électoral de Namur qui bénéficie d'une gouvernance verte." Du côté MR, hier la députée Anne Barzin a prêté serment au Parlement wallon. Elle sera remplacée au fédéral par le bourgmestre d'Eghezée Dominique Van Roy.