Namur-Luxembourg

Le CDH garde la majorité absolue malgré deux sièges en moins, le MR réalise sont meilleur score à Marche.

L’offensive MR menée par Willy Borsus n’aura pas suffi à renverser la mainmise du CDH sur son bastion marchois. Pas totalement du moins. Malgré une légère baisse et des scores électoraux inférieurs à 50%, les humanistes conservent la majorité absolue. La liste conduite par le ministre wallon de l’Agriculture René Collin totalise 14 sièges sur les 25 que compte le conseil communal. Les libéraux emmenés par le ministre-président wallon décrochent 6 sièges, soit deux fois plus qu’à l’issue du précédent scrutin. 

Le PS, partenaire de majorité sortante, perd quelques plumes dans la bataille avec 4 élus, contre 6 sous l’ancienne mandature. Ecolo fait quant à lui son grand retour dans l’hémicycle avec un élu. DéFI n’aura pas contre par réussi à transformer son premier essai, les amarantes clôturant la marche sans le moindre siège. En termes de voix de préférence, le bourgmestre André Bouchat confirme son statut de rouleau compresseur électoral devant Willy Borsus (1.706) et René Collin (1.571). « C’est une grande joie pour un homme de mon âge que d’être parvenu à tenir tête à une personnalité du gabarit du ministre-président Willy Borsus, l’empêchant d’obtenir le score qui lui aurait permis de liguer toutes les forces nous », se félicite André Bouchat. 

Face à lui, Willy Borsus souligne la nette progression du MR par rapport à 2012. « Le MR a réalisé son meilleur score jamais enregistré à Marche, alors que le CDH réalisait son plus mauvais résultat depuis 30 ans. La majorité absolue ne tient qu’à un fil. Nous souhaitons que le choix des électeurs soit respecté dans la composition de la majorité. On est prêt à travailler. À notre sens, ceux qui ont réalisé la meilleure progression doivent pouvoir se retrouver en majorité. » Un scénario finalement peu probable. René Collin a dores-et-déjà annoncé que le CDH allait proposer aux socialistes d’intégrer la majorité. « Le PS a réalisé un travail de qualité dans un climat de confiance, tout en menant une campagne très respectueuse », a-t-il déclaré après l'annonce des résultats définitifs.