Namur-Luxembourg

La date avait été fixée au 15 novembre depuis des semaines. C’était compter sans le recours en référé contre l’accueil de jour pour personnes précarisées et SDF rue Mazy à Jambes. Même si une décision négative n’aurait pas été suspensive, le résident d’Éduc’action et Dignité n’a pas souhaité procéder aux engagements avant d’être fixé.

La nouvelle est tombée hier. Le tribunal a débouté la poignée de copropriétaires qui souhaitaient mettre des bâtons dans les roues du projet, craignant que cela nuise à leur environnement immédiat. Ils peuvent toujours faire appel. Mais cela n’empêchera pas l’Espace Dignité d’ouvrir ses portes. L’équipe de l’ASBL s’active pour ouvrir à cette date, mais envisage quelques jours de retard. Ce mercredi soir, une réunion pour les bénévoles a eu lieu. Et le processus de recrutement de l’équipe se poursuit ce jeudi.

Ce qui a permis à ce projet de voir le jour, après les péripéties du Projet 78, c’est l’apport financier d’un généreux donateur. "On a parlé d’un million d’euros, en fait c’est 200 000 euros par an pendant 5 ans qui doivent servir aux salaires des personnes engagées, au loyer et au mobilier", explique Robert Bourgeois, porteur du projet.

Trois jours par semaine

Ce qui explique que l’ASBL se lance dans une collecte d’essuies de bain et de gants de toilette, mais aussi de serviettes hygiéniques et de sous-vêtements pour hommes et femmes. Car les locaux ouvriront 3 jours par semaine avec un accueil "bas seuil" chaleureux, boissons chaudes et collations. Mais aussi deux douches pour suppléer notamment aux jours de fermeture de la Petite Bouée. Il faudra donc un stock de serviettes de bain aux personnes qui voudront se doucher.

Quant aux sous-vêtements, les personnes de la rue en manquent à longueur d’année. "Les personnes peuvent passer déposer leurs dons dans les prochains jours au 90 rue Mazy, entre 9 h 30 et 16 h 30. Ou prenez rendez-vous au 081081/57.03.08", précise Robert Bourgeois qui accueillera aussi de nouveaux bénévoles pour différents types d’activités.