Namur-Luxembourg En 2013, cinq amis créent une bière pour s’amuser. En 2017, ils s’ouvrent à l’international.

La Houppe, c’est l’histoire de cinq passionnés qui se sont rencontrés autour de deux centres d’intérêt : Namur et la bière. "A la limite, on a plus créé une bière pour Namur que pour le breuvage en lui-même", plaisante (à moitié) Bertrand Guelette, l’un des cinq doigts de la main. Pour encadrer la Houppe, il fallait une brasserie. C’est ainsi que l’Echasse, brasserie artisanale de Namur, est née. D’un hobby, la Houppe est devenue une entreprise qui emploie aujourd’hui trois personnes et va engager une quatrième.

Une entreprise qui a fait des investissements pour 250 000 € (avec aides régionales) et travaille actuellement à l’élaboration d’une deuxième bière. Il s’agit à tel point d’une envie et non d’une stratégie que Bertrand Guelette est incapable de nous dire si elle sera blanche, blonde, ambrée… Car l’Echasse et la Houppe restent avant tout une affaire d’amitié.

Un plaisir qui vise à s’exporter. "A l’étranger, on est ouvert aux nouvelles bières et il y a du potentiel. D’autant que la bière belge vient d’entrer au patrimoine immatériel de l’Unesco." Reste à travailler une image belge - plus porteuse à l’étranger - pour la bière namuroise.